Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Deligny et Horseau s’offrent le M du Frenchman

Horseau2

Au lendemain du Frenchman format XXL, Camille Deligny et Arthur Horseau se sont adjugé sans sourciller le M à Hourtin.

Arthur Horseau a fait la différence à vélo. Sorti en 4e position de l’eau, il a envoyé les watts à deux roues, bouclant les 40 kilomètres du parcours à plus de 43 de moyenne (57’07’’, meilleur temps à vélo), se présentant à T2 avec une marge significative, sur Brice Daubord, qui faisait figure d’épouvantail une semaine après sa 16e place au premier Grand Prix de la saison, à Dunkerque.

Nanti d’environ trois minutes d’avance, il ne pouvait pas lui arriver grand-chose, hormis une défaillance. « J’ai bien envoyé à vélo et je n’ai pas trop relâché à pied, même si j’avais un matelas confortable » relevait le sociétaire du Montpellier Triathlon, qui succédé au palmarès à un certain Frédéric Belaubre.

« Je suis très content. Je n’avais pas fait une course super à Bilbao, j’avais pété au bout de 60 km. Là, j’avais à cœur de réaliser une course pleine et c’est ce que j’ai fait. Je me suis régalé, c’était super sympa » se réjouissait, marqué par l’effort et la chaleur, l’athlète coaché par Aurélien Lebrun, qui est venu à Hourtin pour encourager Anthony Faye, athlète qu’il entraîne et 5e du XXL hier, et qui en a donc profité pour s’aligner sur le M.

Prochain gros objectif pour Arthur Horseau, 4e  de l’Half IM de Bilbao le week-end dernier : les France longue distance le 2 juillet à Dijon.

Arthur Horseau à la descente du vélo

Arthur Horseau à la descente du vélo

« Je voulais prendre de l’avance à vélo car je savais que Brice Daubord est un super coureur à pied » expliquait également Arthur Horseau. Sauf que Daubord n’était pas au top, deux semaines après avoir rempli son premier objectif de la saison en remportant les championnats de France de cross triathlon à Calvi, suivi donc le week-end dernier d’une très bonne 16e place à Dunkerque.

Camille Deligny s’est remise de son abandon à Lanzarote

« Ça doit faire dix ans que je n’ai pas fait un triathlon CD sans drafting. J’étais en vacances dans le coin, je me suis inscrit il y a cinq jours. Comme on dit, je n’ai pas fait le job les jours précédents. C’est ma troisième course en trois semaines et on ne peut pas tout faire. Il ne faut pas être trop gourmand. J’avais très mal aux jambes à vélo (sans vélo de CLM, qui plus est), je n’ai même pas essayé de suivre Arthur » soulignait Brice Daubord, qui va récupérer trois-quatre jours avant d’enchaîner sur le Grand Prix de Valence et les championnats d’Europe de cross triathlon.

Daubord2

Deuxième l’année dernière, Antoine Méchin a complété le podium (devant Carl Dupont, qui fut le plus prompt à la nage en bouclant les 1 500 mètres en 18’47’’, trois petites secondes devant Brice Daubord), dans le sillage d’une bonne course à pied (sorti 7e du parc à vélo), même s’il escomptait mieux (33’30’’, 2e chrono derrière Brice Daubord, 33’11’’). Mais le Saintais revenait tout juste à la compétition (premier triathlon de la saison), après avoir dû observer trois semaines de coupure pour une blessure à un genou entre avril et début mai.

Antoine Méchin

Antoine Méchin

Côté féminin, Camille Deligny s’est imposée elle aussi sans sourciller, une semaine après avoir dû abandonner à l’IM de Lanzarote en raison d’une déshydratation. A 26 ans, la spécialiste longue distance (3e notamment de l’Embrunman l’année passée) souhaitait « sortir de sa zone de confort » en s’alignant ce matin à Hourtin, ici même où elle avait pris part à son premier XXL, en 2014.

« J’étais un peu bridée » regrettait la sociétaire de l’As Monaco, qui n’est pas parvenue à mettre l’intensité escomptée en vélo. Logique aussi sans doute après sa déshydratation du week-end dernier. Camille Deligny se projette désormais sur l’Ironman de Francfort le 8 juillet prochain.

 

Camille Deligny

Camille Deligny

Texte et photos : Quentin Guillon

Les top 5 :

Hommes. 1. Arthur Horseau, 1h51’48’’ ; Brice Daubord, 1h53’59’’ ; 3. Antoine Méchin, 1h56’26’’ ; 4. Carl Dupont, 1h57’48’’ ; 5. Pierre-Olivier Dumon, 1h58’28’’.

Femmes. 1. Camille Deligny, 2h10’57’’ ; 2. Audrey Monchecourt, 2h16’31’’ ; 3. Lauriane Boex, 2h20’12’’ ; 4. Barbara Vivier, 2h24’57’’ ; 5. Camille Bouis, 2h28’10’’.

Tous les résultats ICI. 

Olivier Journaux

Olivier Journaux

Carl Dupont

Carl Dupont

Julien Leroy

Julien Leroy

Départ nat

Départ nat 2