Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

WTS de Leeds – 3 top 10 pour les Français

2018 AJ Bell World Triathlon Leeds

La délégation française ne parvient pas à se hisser sur le podium de cette WTS britannique de Leeds, disputée sur distance olympique, mais réussit une belle performance générale avec 3 top 10 : Léonie Périault (6è), Vincent Luis (6è) et Pierre Le Corre (8è). 

# Chez les Femmes

Cassandre Beaugrand réalise une belle natation et termine les 1500m en 6ème position à 10″ de la Britannique Jessica Learmonth. Léonie Périault sort de l’eau en 19ème position à 31″. Bien placée après une transition réussie, Cassandre Beaugrand entame les 40km de vélo dans le groupe de tête composé de 3 Britanniques (Jessica Learmonth, Georgia Taylor-Brown, Sophie Coldwell), 2 Américaines  (Taylor Spivey, Katie Zaferes) et de la Brésilienne Vittoria Lopes. Léonie Périault est située dans le groupe de chasse qui part avec une trentaine de secondes de retard. Rapidement le groupe de tête, dans lequel se trouve Cassandre Beaugrand, prend de la distance. Malheureusement elle décroche à mi-parcours et est rattrapée par le groupe de chasse dans lequel se situe Léonie Périault. Les leaders désormais au nombre de 6 creusent l’écart et posent le vélo avec 1’50 d’avance sur les poursuivantes. Léonie Périault est 13ème à 1’55 » et Cassandre Beaugrand, désormais dans le 3ème groupe, est 27ème à 2’54. Sur la course à pied, la bataille annoncée fait rage entre les Britanniques et les Américaines. Georgia Taylor-Brown et Katie Zaferes déposent leurs adversaires. La Britannique prend l’avantage sur Katie Zaferes et s’octroie la victoire. Jessica Learmonth prend la 3ème place. Léonie Périault termine 6ème après avoir réalisé le 4ème meilleur temps en  course à pied (34’46 ») et confirme son niveau sportif. Cassandre prend la 13ème place en réalisant quant à elle le 6ème meilleur temps en course à pied (35’30 »).

2018 AJ Bell World Triathlon Leeds

# Chez les Hommes

Les Français sont bien placés dès la natation. Pierre le Corre sort en 5ème position suivi de Vincent Luis 6ème, Dorian Coninx 9ème, Léo Bergère 16ème. Simon Viain connaît certaines difficultés et sort 49ème. Un groupe de 25 athlètes se forme rapidement en tête à vélo au sein duquel évoluent les 4 Français (Vincent Luis, Pierre Le Corre, Léo Bergère et Dorian Coninx). Après une succession d’attaques diverses, Dorian Coninx prend les manettes du groupe et s’échappe à vélo avec le Britannique Jonathan Brownlee. Les deux hommes gardent longtemps l’avantage, ils seront rattrapés dans le 2ème tour. À l’arrière les Français continuent leur effort en se maintenant aux avant-postes jusqu’à la pose du vélo (Pierre Le Corre 3ème, Vincent Luis 4ème, Léo Bergère 8ème et Dorian Coninx 10ème à seulement 6″ du leader). Pierre Le Corre s’élance en 2ème position sur la course à pied. Rapidement Jonas Schomburg prend le large. Ils sont une quinzaine d’athlètes à se tenir à l’arrière du leader, dont nos 4 Français. Sur le 3ème tour, 5 athlètes se détachent (Jacob Birtwhistle, Henri Schoeman, Javier Gomez, Sam Ward, Matthew McElroy), ils ne seront plus rattrapés. Jack Birthwistle s’impose au finish. 
À l’issue d’une course hyper intensive, avec la présence des Français aux avant-postes dans les 3 disciplines, Vincent Luis termine 6ème, Pierre Le Corre 8ème, Dorian Coninx 12ème. Simon Viain 19ème et Léo Bergère, victime d’un problème énergétique, 20ème.

Photos Petko Beier.