Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Vincent Luis change de structure d’entraînement

36255756_1739664256101643_5331429705813852160_o

Vincent Luis, numéro 2 mondial, a décidé de se séparer de ses deux entraîneurs Farouk Madaci et Maxime Hutteau pour rejoindre une structure d’entraînement privée encadrée par le coach canadien Joel Filliol

Ses récentes publications sur les réseaux sociaux depuis sa victoire au Grand Prix de Dunkerque, le 17 juin, laissaient place à quelques interrogations. Des photos de séances d’entraînement dans les Pyrénées en compagnie du groupe de Joel Filliol. Stage temporaire ? Changement d’entraîneur ? Vincent Luis a fini par lever le mystère en se confiant, hier, à un journaliste de l’Union, quotidien régional dont le siège se trouve dans la Marne où l’international tricolore habite.

On y apprend que l’international tricolore a bel et bien décidé de changer de structure d’entraînement pour la suite de la carrière en rejoignant, il y a une dizaine de jours, le coach canadien de Mario Mola, Jake Birtwhistle ou encore Marten Van Riel pour ne citer qu’eux (Ndlr : Filliol entraîne aussi des filles comme Katie Zaferes, Joanna Brown, Alice Betto, Carolina Routier, Vendula Frintova…).

« Il n’y a pas eu de clash mais je ne trouvais plus vraiment pas ma place au sein du groupe (de Farouk Madaci qui l’entraînait en course à pied). Mon projet était moins au centre. Depuis les Jeux, je sentais que ce n’était plus vraiment pareil », peut-on lire dans l’article du journaliste Sylvain Pohu. Luis avait rejoint la Team Madaci, à Reims, en septembre 2012 après sa 11e place aux Jeux olympiques de Londres pour franchir un palier en course à pied.

Un nouveau chapitre s’ouvre, donc, pour celui qui pointe actuellement au 2e rang mondial après quatre courses disputées (3e à Abu Dhabi, abandon aux Bermudes, 10e à Yokohama et 3e à Leeds). Luis et son nouveau groupe vont rester aux Angles (Pyrénées-Orientales) quelques semaines pour préparer la WTS de Hambourg prévue le 14 juillet. Un rendez-vous qui a souvent réussi au Français ces dernières saisons (vainqueur en 2015, 2e en 2014 et 4e en 2017).

Basile REGOLI – (c) Tommy ZAFERES