Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Brice Daubord – « Je vise un Top 20 au championnat de France »

1500896_651473961579400_369139666_o

C’est l’un des triathlètes particulièrement en vue cet hiver dans les labours. En remportant ce dimanche les Interrégionaux Centre-Atlantique sur cross court, Brice Daubord (Athlé Bocage Vendée) a damé le pion aux meilleurs spécialistes de la discipline. Et aura une belle carte à jouer dans trois semaines au championnat de France. Entretien.

Après avoir gagné le championnat de Vendée puis le championnat du Pays-de-la-Loire, tu as remporté ce dimanche les Interrégionaux Centre-Atlantique sur cross court. Imaginais-tu réaliser ce triplé en début d’année ?

« Non, pas vraiment. Aux régionaux, je me suis surpris tout seul. J’ai aussi eu la chance de ne pas être connu par les spécialistes du cross court. Pour les Interrégionaux, j’étais plus confiant. On était trois pendant la course à jouer la victoire. Sur un faux plat, j’ai pris 25 mètres de retard avant de revenir au sprint dans la toute dernière ligne droite pour remporter le titre interrégional (Ndlr : le vainqueur de la course, le Marocain Badr Rassioui (record à 3’34’’55 sur 1 500m), ne pouvant prétendre au titre du fait de sa nationalité).

Quel objectif te fixes-tu pour le championnat de France ?

Je vise un Top 20. Maintenant, le championnat de France est la course d’un jour. Si je peux faire un Top 10, je ne m’en priverai pas. La course aura lieu sur un hippodrome donc ça risque de partir très vite. Je vais peut-être louper le premier paquet mais je pense pouvoir revenir au train. J’ai une bonne vitesse de croisière.

On voit généralement les triathlètes s’aligner sur le cross long. Pourquoi as-tu choisi le cross court ?

C’est un choix pris par rapport au triathlon. L’an dernier, j’étais sur le cross long mais ça ne me laissait pas assez de phases de récupération pour pouvoir bien m’entraîner. Et puis je m’étais blessé quinze jours lors de la saison de cross. Le cross court a l’avantage de ne pas laisser trop de traces.

Quels sont tes objectifs en triathlon en 2014 ?

Tout d’abord, les manches du Grand Prix avec mon club de Saint-Jean-de-Monts. Il y a encore du travail à faire en natation mais je suis assez confiant. En course à pied, je pense avoir en ce moment moins de 14’30 dans les jambes. Si j’arrive à le sortir sur un Grand Prix, j’arriverai à accrocher une place. Je disputerai peut-être aussi un 10 km pour prétendre à une sélection en duathlon (record personnel à 29’53). Ensuite, je commencerai ma saison sur le circuit Xterra en Nouvelle-Zélande (12 avril) puis j’irai en Australie disputer le championnat d’Asie-Pacifique (26 avril). »

Propos recueillis par Basile Regoli – (c) infosport-Loiret.fr