Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Triathlon de Paris – Les nouveautés de l’édition 2019

FFTRI _ Triathlete Magazine 6

Avec un parcours inédit au départ du bassin de la Villette qui arpente plusieurs sites incontournables de la Capitale, le lancement d’un format S pour s’ouvrir à un public encore plus large, mais également des engagements forts côté éco-responsabilité et inclusion  des sportifs handisport, cette édition 2019 du Garmin Triathlon de Paris place la
barre encore un peu plus haut. Elle promet d’offrir le 30 juin prochain une expérience hors du commun aux quelques 4 500 triathlètes attendus.

La Bastille, le Louvre, la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe… : un parcours aux allures de carte postale

Pour cette édition, un parcours inédit a été tracé avec un départ du Parc de la Villette, le plus grand parc culturel urbain de la Capitale, et qui offre sur un plateau aux triathlètes quelques-uns des lieux les plus emblématiques de la cité parisienne. À la clé, un itinéraire somptueux pour découvrir ou redécouvrir la Ville-Lumière autrement. D’Est en Ouest, les triathlètes pourront ainsi se régaler tout au long du parcours avec des points de passages qui laissent rêveur : Place de la République, la Bastille, la Pyramide du Louvre, Place de la Concorde, le Grand Palais, la Tour
Eiffel, le Trocadéro ou encore l’Arc de Triomphe.

jpg
Natation - départ à 8h pour le format Olympique individuel ou relais, 9 h pour le Sprint : pas la même heure et pas non plus le même lieu pour le départ des épreuves natation organisées dans le Bassin de la Villette. Les participants du Sprint retrouvent en revanche ceux de l’Olympique/relais sur les 500 derniers mètres du parcours de ces derniers.
Vélo - le parcours est commun pour le format Olympique individuel ou relais et le Sprint jusqu’au niveau de la Concorde. Les participants du Sprint font alors demi-tour pour boucler leurs 20 km (contre 25 prévus initialement) tandis que les participants du format Olympique poursuivent jusqu’au Bois de Boulogne.
Course-à-pied - les triathlètes engagés sur le format S se lancent sur une boucle de 5 km aller-retour le long du canal de l’Ourcq. Un tracé différent qui se prolongera le long du canal de l’Ourcq pour leurs homologues de l’Olympique.

Photo : Triathlete Magazine