Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Le triathlon de Genève revient dans la course

triathlon geneve 1

Après une année d’absence, le triathlon est revenu dans les artères de Genève le week-end dernier. Evènement emblématique de la cité suisse, la 28e édition de l’épreuve est ré-apparue au calendrier par la volonté du club local de triathlon, aidé dans sa tâche par la société OC Sport, organisateur notamment des Haute Rouet cyclistes ou du marathon de Genève. « Après de superbes championnats d’Europe Elite organisés en 2015, le club organisateur a eu besoin de souffler », explique Benjamin Chandelier, directeur de l’évènement. Eric Monnot et son équipe ont bien voulu repartir pour une nouvelle aventure après cette année sabbatique, mais sans supporter seuls la charge de l’organisation. OC Sport est donc venu à leur rescousse pour les épauler, et proposer une épreuve anglée sur le triathlon populaire. Sans rien changer au parcours tracé dans les artères de la cité, et un site arrimé sur le quai du Mont Blanc, coeur touristique de la ville, l’organisation a multiplié les formats accessibles à tous pour cette 28e édition.

triathlon genève 2

Super Sprint, épreuves Kids, Bike and Run, sans oublier le format Short (équivalent de notre format Sprint), et le format Standard, l’épreuve reine du week-end (équivalent de notre format M) ont ainsi rassemblé près de 1700 coureurs, dont 62% de néophytes, preuve que l’axe « populaire » donné à cet évènement a bien fonctionné.
Des dizaines de vagues, composées chacune de 200 athlètes environ, se sont tour à tour élancées dans les eaux cristallines du Lac Léman, favorisant une négation « tout confort ». Les parcours vélo étaient ensuite dessinés sur les quais, en Aller-retour, entrecoupés par la célèbre « Montée de l’Impératrice », plutôt casse -pattes : un mur d’un petit kilomètre, où la chaussée se rétrécit, avec des pourcentages entre 10 et 12%. Un véritable parcours pour rouleurs-puncheurs, qui s’enchaînait avec un parcours à pied tracé d’abord en bord de lac, direction le bien nommé parc « Mon Repos » et ses sentiers ombragés.

triathlon geneve 3
Un tracé sélectif mais pas trop, parfois grisant sur des routes totalement coupés à la circulation, et baigné de soleil tout le week-end, avec des vues imprenables sur le lac Léman et son célèbre jet d’eau. Idéal pour débuter la pratique, et parfait pour les athlètes plus expérimentés avides de jauger leur forme du moment, à condition de s’accommoder d’un circuit en boucles, et urbain.
Le grand bonhomme de ce weekend fut Thomas Huwiler, un athlète genevois de 27 ans, venu ici préparer les prochains Mondiaux Ironman 70.3 disputés en août aux Etats-Unis. Son but était de travailler sur de la fatigue, en enchaînant toutes les épreuves du week-end (Super print, Short et Standard). Objectif atteint, et avec la manière, puisque Thomas a réalisé un magnifique triplé, sous les yeux de supporters genevois toujours enthousiastes. Qu’on se le dise, le triathlon a bien retrouvé la place qu’il mérité à Genève !

Luc Beurnaux – Photos organisation

Les résultats complets : https://www.mso-chrono.ch/fr/results/917-la-tour-geneve-triathlon/dashboard