Actualités

SwimRunMan Embrun – Une première couronnée de succès

Partager
Poste Le 1 juillet 2019 par Luc Beurnaux

Il est 5H30 du matin, l’Embrunais se réveille paisiblement, la silhouette des montagnes environnantes se dessine peu à peu en mauve sur un ciel qui vire du rose au bleu. Le soleil, quant à lui, émergera un peu plus tard, derrière l’un des massifs montagneux du Parc des Écrins. Tout parait calme, silencieux. Et pourtant, le plan d’eau d’Embrun est bel et bien éveillé, la musique retentit, le speaker donne les dernières directives et la ligne de départ se remplit peu à peu. Dès 6h30, près de 500 participants s’apprêtent à s’élancer pour une épreuve hors du commun, soutenus par des centaines de spectateurs.
Après une édition des plus réussies dans les Gorges du Verdon, le SWIMRUNMAN débarque pour la première fois sur le lac de Serre-Ponçon, au départ du plan d’eau d’Embrun.
Après une semaine caniculaire à l’échelle nationale, les participants s’attendent à avoir chaud sur les parties de course à pied. Cependant, avec des départs matinaux dès 6h30, quelques degrés en moins au thermomètre que les jours précédents et une eau du Lac de Serre-Ponçon à 16°C, les conditions climatiques sont presque optimales, comme un clin d’oeil du destin.

Pour cette première édition, trois parcours différents sont proposés : le format SPRINT sur 10KM, le format CLASSIC, sur 22KM et enfin, la distance la plus longue, sur 38KM, avec le format HALF, permettant ainsi la satisfaction des plus aguerris, comme des amateurs.
Ce Dimanche, les Swimrunners ont eu la chance de traverser quatre communes emblématiques de l’Embrunais : Crots, Puy-Sanières, Savines-le-Lac et bien entendu Embrun.
A l’arrivée, tous les participants s’accordaient sur un point : les traversées du lac de Serre-Ponçon, vaste étendue d’eau dont la couleur bleu turquoise rappelle la Méditerranée, resteront à jamais gravées dans leurs esprits.

Rozenberg et Soulié, de la tête et des épaules

Sur cette course, aussi magnifique qu’éprouvante, il aura nécessité près de 5h30min d’efforts à la première équipe pour passer la ligne d’arrivée du parcours HALF, la plus longue distance proposée cette année. Après 5h23min13sec, composées de neuf sections de natation, dix de course à pied, et 1300m de dénivelé positif, c’est finalement le duo Agnès ROZENBERG / Benjamin SOULIÉ qui s’est imposé, marquant ainsi de son empreinte cette première édition du SWIMRUNMAN Embrun. Une performance remarquable qui démontre la mixité du swimrun puisque c’est bel et bien une équipe mixte qui l’emporte au nez et à la barbe des équipes masculines. Le podium de l’HALF est complété par Sébastien DOUET et Camille PITEL (5h28min12sec) après un mano a mano étouffant avec Rémy MURGUES et Thibault LEROUX-MALLOUF (5h28min44sec).

Sur les autres distances de la journée, Robin MOUSSEL et Sébastien LE COCQ ont survolé la course de bout en bout sur le format CLASSIC (2h44min45sec) tandis que Julien EMERY et Eric GUYADER rafle la mise sur la distance SPRINT en 1h35min12sec.

Le Rendez-vous est déjà donné pour 2020

Si la date de la prochaine édition n’est pas encore dévoilée, vous pouvez être sûr d’une chose : le SWIMRUNMAN reviendra sur Embrun en Juin 2020. Pour les plus impatients, l’équipe SWIMRUNMAN France vous donne rendez-vous, dès le 25 août prochain, aux Grands Lacs de Laffrey (Isère), avec notamment le premier parcours VERTICAL jamais organisé au monde, pour un final épique et inédit. Certains participants reviendront, d’autres rejoindront la magnifique aventure !

Résultats complets sur www.swimrunman.fr

X