Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux Ironman 70.3 – Frodeno et Ryf en patrons

Isuzu IRONMAN 70.3 World Championship Men

Les mondiaux Ironman 70.3 de Port Elizabeth (AFS) ont donné lieu à une compétition de haut niveau notamment sur la course Elite hommes, où le combat entre Frodeno, Brownlee et Gomez a tenu toutes ses promesses. Inséparables depuis le départ dans l’eau, jusqu’au semi-marathon final, le trio s’est rendu coup pour coup sous une météo humide, avec comme arbitres les Américains Ben Kanute et le Belge Peter Heemeryck. Au final, l’Allemand Jan Frodeno remporte le titre mondial 2018, avec une minute d’avance sur Alistair Brownlee et 2 minutes sur Javier Gomez.

La veille de l’épreuve masculine, 1600 femmes se sont élancées dans les eaux de Mandela Bay, Afrique du Sud, pour cette édition des Mondiaux Ironman 70.3. La Britannique Lucy Charles sortait première de l’eau en 23 minutes, avec 1’24 d’avance sur un groupe de neuf filles comprenant Sarah True, Daniela Ryf et Anne Haug. Ryf reprenait rapidement Charles à vélo. Les deux femmes creusaient un trou de 5 minutes sur leurs poursuivantes, emmené par Haug. Ryf arrivait en tête à la 2e transition après 2h15 de vélo, devant Charles (2h17). Les eux jeunes filles commençaient quasiment simultanément leur semi-marathon final. Mais à mi-course, Ryf possédait déjà 1 ‘30 d’avance sur Charles, avec Haug pointée 3e à 7 minutes. Ryf s’envolait vers son 4e titre mondial sur la distance en 5 ans, en 4h01, alors que Charles finissait 2 e en résistant au retour fulgurant de Haug, meilleur temps pédestre du jour en 1h15. Côté français, Yvan Jarrige termine 15e au scratch.

Top5 Hommes :

Jan Frodeno DEU 00:21:53 02:04:28 01:06:33 03:36:30  
Alistair Brownlee GBR 00:21:57 02:04:29 01:07:39 03:37:41  
Javier Gomez Noya ESP 00:21:56 02:04:36 01:08:15 03:38:26  
Ben Kanute USA 00:21:52 02:04:36 01:12:37 03:42:43  
Pieter Heemeryck BEL 00:22:22 02:04:15 01:12:59 03:43:05  
   
   

1249ee13-e267-486d-8843-5b5b1249e649

Samedi, 1600 femmes se sont élancées dans les eaux de Mandela Bay, Afrique du Sud, pour cette édition des Mondiaux Ironman 70.3. La Britannique Lucy Charles sortait première de l’eau en 23 minutes, avec 1’24 d’avance sur un groupe de neuf filles comprenant Sarah True, Daniela Ryf et Anne Haug. Ryf reprenait rapidement Charles à vélo. Les deux femmes creusaient un trou de 5 minutes sur leurs poursuivantes, emmené par Haug.

Ryf arrivait en tête à la 2e transition après 2h15 de vélo, devant Charles (2h17). Les eux jeunes filles commençaient quasiment simultanément leur semi-marathon final. Mais à mi-course, Ryf possédait déjà 1 ‘30 d’avance sur Charles, avec Haug pointée 3e à 7 minutes. Ryf s’envolait vers son 4e titre mondial sur la distance en 5 ans, en 4h01, alors que Charles finissait 2 e en résistant au retour fulgurant de Haug, meilleur temps pédestre du jour en 1h15.

Top 10 Femmes :

Daniela Ryf    CHE    00:24:24    02:15:27    01:16:59    04:01:12
Lucy Charles    GBR    00:23:00    02:17:11    01:20:36    04:04:58
Anne Haug    DEU    00:24:26    02:23:16    01:15:10    04:07:21
Pamella Oliveira    BRA    00:24:24    02:23:17    01:21:29    04:13:43
Radka Vodickova    CZE    00:24:24    02:23:29    01:21:39    04:13:49
Imogen Simmonds    CHE    00:24:25    02:23:28    01:22:33    04:14:39
Jeani Seymour    ZAF    00:24:24    02:27:21    01:19:08    04:14:56
Ellie Salthouse    AUS    00:25:43    02:25:54    01:19:23    04:15:11
Emma Pallant    GBR    00:25:55    02:25:56    01:20:04    04:15:52
Sarah True    USA    00:24:23    02:29:11    01:17:58    04:15:59

Côté Groupes d’âges français, à noter la 2e place de Anoine Méchin chez les 25-29 ans, la 4e place de Lionel Roye (40-44 ans), la 4e de Olivier Journaux (50-54), juste devant Laurent Jalabert (5e). Chez les filles, JUstine Mathieux termine 3e chez les 18-24 ans, la6e de Carla Dahan (18-24 ans).

Les résultats féminins ICI

Les résultats masculins ICI