Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Grand Prix FFTRI – Aux Sables et à Poissy la 2e étape

GRAND-PRIX-FFTRI-D1-FILLES-DE-TRIATHLON-A-DUNKERQUE

C’est dans le Nord que la 2ème étape du championnat de France des clubs s’est courue ce dimanche.Dans le site du bassin de commerce de Dunkerque, les triathlètes femmes, puis hommes, du Grand Prix de Triathlon ont d’abord nagé 750 mètres dans une eau à 18,5 degrés avant de parcourir 20 kilomètres à vélo sous forme de 5 boucles pour finir avec une course à pied de 5 kilomètres. Une étape qui a particulièrement réussi à ceux qui brillent déjà en WTS. Vincent Luis et Léonie Périault se sont régalés devant le public français.

Au classement club, si Poissy Triathlon s’impose logiquement chez les femmes, Les Sables Vendée Triathlon créent la surprise chez les Hommes en remportant l’étape. Après deux étapes, St Jean de Monts Vendée Triathlon prend la tête du classement général provisoire chez les Hommes. Tri Val de Gray conserve le leadership chez les femmes

 

Léonie Périault confirme sa bonne forme

L’année dernière, elle remportait le titre de championne de France ici-même. Cette année, Cassandre Beaugrand (Poissy Triathlon) a rencontré quelques difficultés qui l’ont empêchée de jouer la victoire. Pourtant, et comme à son habitude, la Pisciacaise maîtrise la course dès le départ et son bonnet jaune se place devant tout au long de la natation. Elle sort donc de l’eau en tête suivie d’un petit groupe composé notamment de Maya Kingma (Autun Triathlon), Helena Carvalho (Vallons de la Tours Triathlon), Sophie Coldwell (Metz Triathlon) ou encore Léonie Périault (Poissy Triathlon). Une légère cassure voit un 2ème groupe arriver très vite derrière pour rejoindre l’aire de transition avec Célia Merle (Issy Triathlon) et la Néo-Zélandaise Andréa Hewitt (Poissy Triathlon). Mais à vélo, la situation se complique pour Cassandre Beaugrand. Elle ne tient pas la cadence et se fait vite dépasser par un trio qui se place en tête avec Léonie Périault, Sophie Coldwell et Maya Kingma. La championne de France retrouve Andréa Hewitt dans le groupe de chasse avec environ 50 secondes de retard sur les leaders. Barbara Riveros (Tri Val de Gray), Georgia Taylor Brown (Stade Poitevin), Mathilde Gauthier (Tri Val de Gray) ou encore Margot Garabedian (Metz Triathlon) et Emilie Morier (Issy Triathlon) se placent bien dans le groupe de chasse et tiennent la distance jusqu’à la 2ème transition.

En course à pied, Léonie Périault confirme sa bonne forme et va très vite partir seule en tête et même creuser l’écart sur sa poursuivante Sophie Coldwell. Le duel France – Grande-Bretagne aura donc tourné à l’avantage de Léonie qui compte une quinzaine de secondes d’avance sur sa rivale à mi-parcours. Derrière, Maya Kingma tente de tenir la 3ème place mais elle est suivie de très près par un groupe de 6 poursuivantes avec Barbara Riveros, Andrea Hewitt, Emilie Morier… Cassandre elle semble se sentir un peu mieux qu’à vélo mais compte tout de même une minute de retard sur sa partenaire qui file droit vers la victoire. Léonie Periault, en confiance après sa 5ème place à la WTS de Leeds, laisse parler ses jambes et s’empare de la victoire en 59 minutes et 36 secondes devant Sophie Coldwell qui franchit la ligne d’arrivée 34 secondes plus tard. La troisième place revient au sprint à Emilie Morier qui s’impose juste devant Georgia Taylor Brown, lauréate de la précédente étape à Valence. Coup double pour Poissy Triathlon qui finit sur la 1ère marche du podium au classement de l’étape par équipe devant Metz Triathlon et le Tri Val de Gray

GRAND-PRIX-FFTRI-D1-HOMMES-DE-TRIATHLON-A-DUNKERQUE

Luis infaillible

Dans l’après-midi, les garçons ont pu bénéficier de quelques rayons de soleil pour plonger dans le bassin du commerce de Dunkerque. Et très vite, c’est la grande envergure de Raoul Shaw (Triathlon club de Liévin) qui se dessine à la pointe de la flotte. Le bonnet de Sainte-Geneviève Triathlon n’est pas loin avec Vincent Luis qui se place dans les 5 premiers. A la sortie de l’eau, ils sont 2 à s’extraire en même temps après 8 minutes et 19 secondes de natation : Raoul Shaw (TC Lievin) et Anthony Pujades (Poissy Triathlon). Les deux hommes prennent les commandes de la course, suivis de près par Vincent Luis.

A vélo, ils se retrouvent de suite tous les 3 devant. Le trio se fait vite rattraper par le jeune homme fort du moment, Léo Bergère (Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon). Après sa victoire à Valence, le vendéen se sent bien dans ses baskets, et surtout sur la partie cycliste, son point fort. Ils sont donc 4 à former un groupe de tête et ne se lâcheront pas. Ils s’entendent bien, se parlent, et s’organisent pour prendre le relais chacun leur tour. Derrière, le groupe de chasse pointe à 30 secondes des leaders à mi-parcours et rien ne bouge dans les écarts, ni même avec le 3ème pack qui reste 45 secondes derrière la tête. La 2ème transition n’est qu’une formalité pour Anthony Pujadas qui sort en tête. Plus lent, Vincent Luis s’élance en 4ème position. Entre les 2 hommes, Raoul Shaw et Léo Bergère gardent la cadence. Mais derrière, le champion de France, et 3ème de la WTS de Leeds la semaine, en a suffisamment sous le pied pour accélérer dès la sortie du parc. Il reprend la tête et impose son rythme, cassant d’office le quatuor. Seul Léo Bergère parvient à le suivre. Vincent Luis n’a pas dit son dernier mot, il continue d’accélérer pour pousser ses adversaires à bout. Léo peine à suivre et finit par perdre du terrain. Anthony Pujades suit difficilement et prend ses distances sur Raoul Shaw qui laisse s’échapper le podium. C’est avec une impression de facilité que Vincent Luis rejoint le tapis bleu d’arrivée. Son avance lui permet même de terminer en marchant et de profiter de l’ovation du public qu’il remercie gracieusement avant de franchir la ligne. Léo Bergère finit 26 secondes plus tard devant Anthony Pujades.

Belle surprise au classement par équipe avec la victoire des Sables Vendée Triathlon grâce aux 5, 7 et 15 èmes places de leurs 3 meilleurs athlètes. Le club remonte ainsi la 4ème place provisoire du classement général. Montpellier Triathlon prend la 2ème place de l’étape devant Saint-Jean de Monts Vendée Triathlon qui se retrouve nouveau leader provisoire au général.

 

Tous les résultats : http://www.prolivesport.fr/live-grand-prix-triathlon-2018/dunkerque/D1H/scratch.html

 

Communiqué FFTRI – Photos C. Guiard