Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

La fête du Triathlon à Deauville

2018 06 23 sans logo  triathlon deauville 1

Quel week-end dans la station balnéaire de la côte Normande ! Au total, plus de 5800 triathlètes s’étaient donnés rendez-vous à Deauville. Cette septième édition restera comme un grand cru sur le Longue Distance avec notamment un combat de chef qui a tenu le public en haleine. Au départ, le samedi 24 Juin, ils étaient 900 combattants avec trois SAS de niveaux.

De nombreux coureurs elite étaient sur la ligne de départ pour gagner cette course, tels que Arnaud Guilloux, Antoine Mechin, Romain Moussel, Frédéric Limousin, Anna Noguera, Emma Bilham et Olivier Lyoen. Le spectacle n’a pas manqué dans la course et aux abords des circuits. D’ailleurs, le public en connaisseur s’était massé autour du départ et au niveau de la côte Saint-Laurent pour vivre le show !

Le départ est donné tandis que le ciel bleu et le soleil sont aux rendez-vous. La mer est calme, les conditions n’ont jamais été si parfaites ! C’est sous un tonnerre d’applaudissements que nos valeureux triathlètes plongent dans la manche. Peu de courant, cette épreuve est une formalité pour les meilleurs. Arnaud Guilloux du team Hoka One One sort premier de l’eau, suivi de près par Romain Moussel, le duathlète. Emmanuel Renard en relais est le troisième à entrer dans le parc à vélo, alors qu’Antoine Méchin et William Menneson, sortent dans les 10 premiers. Quentin Kurc-Boucau et le duathlète Anthony Leduey sont respectivement à 4minutes et 6 minutes derrière. Côté féminin, Emma Bilham sort en tête de la natation alors qu’Anna Noguera la favorite est distancée de 2 minutes.

2018 06 23 sans logo  triathlon deauville 14

Vissés sur leurs machines, Arnaud Guilloux et Romain Moussel impriment une cadence hors norme et avalent Saint-Laurent sans broncher. William Menneson produit son effort ; le vainqueur du Distance Olympique 2017 est en grande forme. Il revient bien malgré un saut de chaîne qui l’oblige à s’arrêter. Derrière, deux hommes bataillent : Antoine Méchin, membre du Saintes triathlon et Anthony LeDuey qui sont à 11 minutes.

2018 06 23 sans logo  triathlon deauville 41

Sur la partie running, Antoine Guilloux gère son avance et la victoire n’est qu’une formalité. Derrière, Romain Moussel est dans l’obligation de s’arrêter au troisième tour. Cela laisse le champ libre à William Mennesson qui termine second et Antoine Mechin qui revient bien pour prendre la troisième place. Anthony le Duey prend une belle 4eme place et Quentin Kurc-Boucau réitère son exploit de 2016 en terminant 5ème.

2018 06 23 sans logo  triathlon deauville 73

Et que dire d’Emma Bilham ? De retour de blessure, elle réalise une partie cycliste d’un niveau incroyable en tenant à distance la favorite espagnole avant la course à pied. Elle lâchera dans le second tour de la course à pied.

Sur le temps du matin, les enfants âgés de 6 à 16 ans ont mis le feu au bassin avec 4 départs où la bonne humeur s’est mêlée à la compétition. Les supporters pour la plupart parents ont vécu la course intensément en donnant de la voix.

Pour terminer en beauté ce week-end, quatre courses étaient au programme du dimanche, et il y a eu du spectacle ! Comme l’année dernière l’épreuve Découverte a fait le plein. Parmi les 1600 triathlètes présents, de nombreux néophytes se sont élancés à 18h00 vers la mer alors à marée basse. La mer un peu formée a donné du fil à retordre aux triathlètes. Au final, c’est TERIIPAIA CHEVRETON Océan et TEMMERMAN Coline qui remportent la première épreuve de ce samedi 23 Juin.

2018 06 23 sans logo  triathlon deauville 52

1650 triathlètes étaient aussi inscrits sur la Distance Olympique, pour un départ matinal à 8h30. Lors de la première sortie à l’australienne, Quentin Mancel pointe en tête avec 2 minutes devant William Mennesson, le tenant du titre. Sur le parcours cycliste, Mennesson va accélérer dès le début du parcours cycliste pour recoller avec la tête de course. Il va prendre la tête et ne plus la lâcher. Derrière ce sont deux caennais qui tentent de limiter la casse. Thomas Guy et le jeune Martin Laurent réalisent une belle course à pied mais que voir William Menesson.

Pour le DO 750, 800 concurrents prenaient le départ pour cette toute nouvelle épreuve. Un départ à 15h30 sur la plage de Deauville avec une foule compacte qui est venue voir la dernière compétition du week-end. Les deux premiers vainqueurs de cette nouvelle sont : Léo Starck du club de Saintes. Il aura mené la course de bout en bout. Côté féminin, c’est Marie-Juliette Yokoi qui s’empare du titre.

 Photos Pierre Charlier

 

Les podiums 2018 :

Longue Distance

Hommes : 1er GUILLOUX (3:57:51) / 2ème MENNESSON (4:03:50) / 3ème MÉCHIN (4:04 :56)

Femmes : 1ère NOGUERA (4:28:18) / 2ème BILHAM (4:32:59) / 3ème PEYTOUR (5:00:02)

 

Courte Distance

Hommes : 1er MENNESSON (2:03:55) / 2ème GUY (2:05:55) / 3ème KARDES (2:07:37)

Femmes : 1ère COUDREY (2:38:56) / 2ème VALLAT (2:43:55) / 3ème VANO (2:45:08)

 

D0750

Hommes : 1er STARCK (01 :52 :48) / 2ème PERMITIN (1 :59 :38) / 3ème THESSE (02 :44 :06)

Femmes : 1ère YOKOI (2 :25 :06) / 2ème HERVIEU (2 :28 :34) / 3ème BALDI (2 :32 :41)

 

Découverte

Hommes : 1er TERIIPAIA CHEVRETON (1 :07 :42) / 2ème PEREL (1 :10 :09) / 3ème TRASSOUDAINE(1 : 11:21)

Femmes : 1ère TEMMERANN (1:20 :29) / 2ème SOGNY (1:22 :25) / 3ème MENARD (1:23 :47)