Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Issy et Marville vainqueurs du Grand Prix de Châteauroux

Image_1_02

Chez les filles….Comme les teams masculins, les équipes féminines n’ont pas été en reste pendant le marché hivernal avec quelques mutations intéressantes. Sur le papier, Issy a été le plus actif. En enrôlant la néerlandaise Ruth Van Der Mayden ( ex Côte d’Opale) N°4 mondial et la jeune et pétillante belge Alexandra Tondeur ( ex-messine), le club de la région parisienne montrait sa volonté de retrouver le leadership de ce championnat. Cesson jouait la continuité et Meaux réussissait un joli coup en s’attachant les services de la Britannique Kat Grimett 7ème, européenne en 2009, et Marjon Van Der Wansen 3ème des championnats du monde junior. Les 7 autres équipes présentes restaient fidèles à leur effectif de l’an dernier.Dès l’entame de l’épreuve, Sandra Levenez (Cesson) contrôlait avec brio la course: seules Van deMayden, Tondeur, Grimett et Sabrina Godard Monmarteau (présente pour glaner une nouvelle cape en vue des « Europe » à Nancy) résistaient à la petite tornade jaune fluo. Grande absente de la fête, Alexandra Louison, dans un mauvais jour, ne pouvait que constater les dégâts. Grimett et Monmarteau lâchaient prise à à la fin du 2ème tour vélo, et nos 3 comparses s’entendaient comme larrons en foire pour aborder la 2ème course à pied dans des conditions optimales. Encore une fois, Sandra Levenez, impériale, ne laissait aucune chance aux 2 Isséennes et remportait le scratch individuel. Une bonne opération malgré tout pour Issy, leader du championnat devant Meaux et Cesson.Marville chez les hommes…14 équipes au départ et un grand nombre d’inconnues après les forfaits de Mulhouse, Les Sables Vendée et Châteauroux, laissant « orphelins » un certain nombre de duathlètes, vite adoptés par les autres clubs dans un mercato très riche ! La course allait tenir toutes ses promesses avec un dénouement à rebondissements.Après une première course à pied régentée par le Portugais de Metz Sergio Da Silva, la partie vélo allait très vite s’emballer, dominée par un trio très complice et superbement emmené par le Suisse Stephen Wenk (Cesson), Laurent Galinier (Marville) et Nicolas Capoferri ( Esmgo), ne ménageant pas non plus leur effort. Derrière, la chasse s’organisait, mettant en valeur des garçons comme Vincent Aldebert (dont c’est la dernière saison), Anthony Leduey, Joerie Vansteelant (Esmgo), Pascal Redou (Cesson) entre autres, qui, chacun dans leur groupe, faisaient le plus gros du travail.Les 3 leaders résistaient et s’élançaient sur la dernière course à pied avec 20 secondes d’avance sur une meute et un Sergio Da Silva très vite aux avant-postes. Il remettait les pendules à l’heure, maintenant ses adversaires directs – dont un certain Benoît Nicolas (Cesson), nouveau venu dans le monde du duathlon – à distance respectable. Malheureusement pour le Messin, un carton rouge et une disqualification allaient ruiner tous ses efforts, laissant le Cessonnais surprenant vainqueur de cette première étape. Au classement des Clubs, Marville, champion de France sortant affichait déjà ses ambitions devant Cesson et l’ESMGO.Source : FFTRIPhoto : Le Télégramme