Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Distance olympique – Les Bleus en verve à Hambourg

WTS TRIATHLON WORLD HAMBURG 2018

Énorme Cassandre Beaugrand ! Elle s’est offert la première victoire de sa carrière sur WTS, en réalisant une course parfaite. Sortie en tête de l’eau, elle a poursuivi son effort sur le vélo en tenant le groupe de Flora Duffy. Finalement rattrapées par leurs poursuivantes, c’est groupé qu’elles sont parties à pied. Une fois encore, Cassandre a démontré ses talents de coureuse, en prenant la tête dès les premiers hectomètres. A la moitié du parcours long de cinq kilomètres, elle pointait avec une avance de 10 secondes. Elle ne sera jamais reprise, et s’est imposée magistralement sur le sol allemand.Pour leur première WTS, Sandra Dodet et Emilie Morier se sont respectivement classées 25e et 47e. Léonie Périault a été contrainte à l’abandon. »Je n’arrive toujours pas à réaliser que je viens de gagner !  » dira Beaugrand. « J’étais très très concentrée pendant toute la course, j’étais sur ma planète. Je passe un tour à pied, et je réalise que je suis devant. J’ai juste essayé de rester concentrée. L’année dernière, j’étais tombée et j’avais passé ma course aux urgences. Je suis contente de cette revanche ! Ce n’est qu’une étape en soi, et je vais me concentrer demain pour le relais, car nous avons une belle carte à jouer ! »

Vincent Luis magistral

Les Français ont décidément fait honneur au 14 juillet. Egalement auteur d’une course parfaite, Vincent Luis s’est offert sa première médaille d’argent de la saison ! En tête dès la sortie de l’eau, il a posé le vélo avec Jonathan Brownlee et Kristian Blummenfelt, 25 secondes devant les poursuivants. Un écart insuffisant pour empêcher le retour de l’incroyable Mario Mola. Et c’est au sprint, que Vincent Luis a finalement vaincu Richard Murray, pour son troisième podium de l’année sur le circuit (3e à Abu Dhabi et 3e à Leeds). Derrière, les Français Dorian Coninx, Léo Bergère, Pierre Le Corre et Simon Viain ont réalisé de très belles courses en se classant respectivement 6e, 10e, 20e et 40e.

Vincent Luis : « Hambourg me réussit bien ! Je suis content, car les derniers mois ont été mouvementés, notamment parce que j’ai changé de coach. Là, je reviens, je fais 3e à Leeds, 2e ici donc c’est bien ! C’est une course où j’ai été offensif, et où j’ai pris des risques dès le début, en natation, en vélo. 2e, c’est ma place aujourd’hui. Je m’étais dit qu’au delà de 25 secondes, Mario Mola n’aurait pas pu revenir. Là, avec 15 secondes, j’ai du gérer pour ne pas partir trop vite dès le premier tour. Mais il fallait tenter ! Je prends plein d’informations pour les prochaines courses. Je suis deuxième au général, Mario pour l’instant premier. Il est très fort, je m’en rends d’autant plus compte depuis que je m’entraîne avec lui. Mais je n’ai pas peur de lui, je n’ai pas peur d’essayer. A l’arrivée, je suis quelques secondes derrière lui, ce n’est pas grand chose. La saison est encore longue, je monte bien en puissance. Tout peut arriver encore !

WTS TRIATHLON WORLD HAMBURG 2018

Le relais mixte Champion du monde !

Léonie Périault, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis ont remporté le titre de Champions du Monde de Relais Mixte au lendemain des épreuves individuelles. Après 2015, il s’agit de la deuxième médaille d’or de la France. Des résultats de bonne augure avant les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ou la discipline fera son entrée. C’est Léonie Périault qui a ouvert le bal. Elle a passé le relais en deuxième position à Dorian Coninx, qui a réalisé une course magistrale. C’est en tête que Cassandre Beaugrand s’est élancée, et c’est en tête qu’elle a tapé dans la main de Vincent Luis. Rien ne pouvait plus l’arrêter, c’est seul qu’il a filé vers la victoire, et dans les bras de ses coéquipiers. Une belle journée pour être champions du monde !

Source : FFTRI – Photos :