Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

WTS Montreal – Gomez de retour, Duffy détrônée

Javier Gomez Montreal

Quel spectacle pour cette 7e étape des WTS ! Comme à Edmonton, les meilleurs mondiaux étaient au départ. Mais sur la distance olympique, avec des parcours vélo et pédestres exigeants, c’est un tout autre scénario de course qui s’est joué. Face à un plateau encore une fois très relevé, le clan français a confirmé sa bonne dynamique et sa régularité en classant trois des quatre tricolores au départ dans les dix premiers.

Après les étapes de Hambourg et d’Edmonton, où le même scénario de course et la victoire de Mario Mola s’étaient répétés, le retour de la distance olympique, et des parcours vélo et pédestres exigeants ont apporté leur lot de suspens.

Au terme des 1,5km de natation, c’est un petit groupe qui s’est échappé à vélo. Parmi eux, l’espagnol Javier Gomez (vainqueur de la première étape d’Abu Dhabi), Johnathan Brownlee (vice-champion olympique), et Kristian Blummenfelt (3e à Yokohama). Très bien placés à la sortie de l’eau, Raphaël Montoya, Pierre Le Corre, Dorian Coninx et Simon Viain ont rejoint le groupe de chasse, également composé des très bons coureurs Mario Mola et Richard Murray.

Au début de la course à pied, le podium semblait se dessiner, puisque Gomez, Brownlee et Blummenfelt sont partis en tête avec près d’une minute d’avance sur le groupe de chasse. Si l’Espagnol a laissé peu de place au suspens en s’échappant seul, Jonathan Brownlee a progressivement perdu du terrain, tandis que derrière, les meilleurs coureurs réduisaient l’écart. Parmi eux, les Français. Finalement, au terme d’une course à pied effrénée, le sud-africain Richard Murray est parvenu à revenir sur le Britannique, s’offrant une deuxième médaille de bronze en deux semaines. L’argent est revenu au Norvégien Kristian Blummenfelt.

Côté français, Raphaël Montoya a confirmé sa très bonne forme du moment en réalisant une deuxième 5e place, juste derrière Jonathan Brownlee. Simon Viain, 13e à Edmonton la semaine passée s’est offert le top 10 en terminant à la 7e place, devant Pierre Le Corre, 9e (7e le week-end dernier).

Prochaine étape et dernière étape avant la grande finale de Rotterdam : la WTS de Stokcholm, le 25 août prochain !

Raphaël Montoya : « Sur ces deux dernières courses, j’ai énormément appris et il y a beaucoup de positif ! Aujourd’hui, je fais une très bonne natation, et sors dans les dix premiers. A vélo, ça roulait très vite, et j’ai un peu souffert. Mais je suis très content de voir que même en ayant souffert sur le vélo, j’ai réussi à placer une bonne course à pied. Je suis satisfait d’avoir gagné cette 5e place au sprint, la 2e en WTS cette saison. Mon seul regret serait de n’avoir pas réussi à être dans l’échappée à vélo, car ça s’est joué à pas grand chose ! En rentrant du Canada, je vais prendre quelques jours de repos puis monter en altitude pour commencer à préparer le Championnat du Monde. »

Simon Viain : « Cette 7e place est satisfaisante et c’est de loin mon meilleur résultat en WTS. Je sors de l’eau accompagné de Mario Mola et Richard Murray, c’est plutôt positif. A vélo, j’ai très bien géré ma course pour m’économiser au maximum. Du coup à pied, j’avais assez d’énergie pour faire une bonne course. Ma seule frustration, c’est de ne pas avoir réussi à faire un bon finish, et d’avoir perdu des places au sprint. Mais dans l’ensemble, cette course est très positive pour moi. En rentrant, je vais courir le Grand Prix d’Embrun. Puis ensuite, mon programme dépendra de la sélection pour le Championnat du Monde. »

Stéphanie Deanaz, entraîneur national : « Aujourd’hui, les résultats français sont une satisfaction. A la sortie de l’eau, 3 des 4 français sont dans les 10 premiers, et il a manqué peu de choses pour qu’ils soient dans l’échappée. Nous savions que le début du vélo serait très rapide, et cela met en lumière le fait qu’il faudra continuer de travailler sur ce point. Ce qui est très positif, c’est que les quatre garçons ont été très bons tactiquement : dans un groupe dense à vélo, ils étaient à chaque fois bien placés pour gérer leur effort, et ne pas se mettre en danger. Ils ont fait beaucoup de progrès de ce côté là. Même constat sur la course à pied, où ils ont su être patients. Le résultat est très encourageant, surtout face aux meilleurs mondiaux, et sur un parcours exigeant. »

Flora Duffy détrônée  

Chez les femmes également, les cartes ont été redistribuées. C’est l’Australienne Ashleigh Gentle qui s’est cette fois imposée. La Bermudienne Flora Duffy a dû se contenter de l’argent, après avoir accumulé quatre victoires d’affilée. C’est la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt, victorieuse de la première étape d’Abu Dhabi, qui a complété le podium.

Source FFTRI – Photos : ITU