Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

WTS Yokohama – Les six français dans le Top 15

32289752_10158186637739572_7056031634058903552_o

Pas de podium pour les triathlètes tricolores lors de la 3e étape de la WTS de Yokohama (Japon) mais de bons résultats d’ensemble. La mieux classée est Cassandre Beaugrand qui accroche un Top 10. Les paratriathlètes étaient aussi de la partie et ont décroché quatre médailles.  

« Cet enchaînement de courses entre les Bermudes et le Japon était un challenge. On s’en est plutôt bien sortis. » La satisfaction était de mise dans le clan tricolore à lire les propos de Stéphanie Deanaz, membre de l’encadrement de l’équipe de France. Il faut dire que les six triathlètes présents au Japon pour y disputer la WTS de Yokohama (3e manche du circuit) ont, tous, réussi à intégrer le top 15. Une première cette saison après deux courses précédentes marquées par des abandons pour certains.

La palme du jour revient à Cassandre Beaugrand qui a pris une très prometteuse 8e place, son meilleur résultat depuis le début de sa carrière international. La Pisciacaise a montré de belles dispositions dans l’eau (4e temps dans les pieds des trois premières) mais aussi en course à pied. Sa compatriote Léonie Périault a, elle, terminé une quarantaine de secondes derrières (13e). « Elle a réussi à se relancer (après son abandon aux Bermudes) en étant notamment très active sur le vélo. Ça fut plus dur à pied mais elle valide une course correcte », lâche sa coach Stéphanie Deanaz.

32349823_10158186942839572_3674571076957896704_o

Du côté des garçons, c’est Vincent Luis qui termine premier français de la course (10e). Le sociétaire du club de Sainte-Geneviève-des-Bois a pendant longtemps donné l’impression de pouvoir entrer dans le top 5 avant de craquer dans le dernier des quatre tours en course à pied. « Il se relance au classement de la WTS même si ce n’est pas encore la forme olympique. » On retrouve un peu plus loin derrière ses compatriotes Simon Viain (12e), Pierre Le Corre (13e) et Dorian Coninx (15e). Au classement mondial, Luis et Le Corre se retrouvent respectivement septième et huitième après trois étapes.

Les paratriathlètes tricolores ont, eux, brillé de mille feux lors de ce premier rendez-vous de la saison au niveau international (WPS). Champion du monde en titre, Alexis Hanquinquant (PTS4) a confirmé sa suprématie en franchissant la ligne d’arrivée en vainqueur. Médaille de bronze pour Stéphane Bahier (PTS2) et Gwladys Lemoussu (PTS5) Enfin, Elise Marc (PTS3) était seule dans sa catégorie. « Sa principale adversaire a été reclassée dans la catégorie supérieure. Mais sportivement, elle réalise une belle perf surtout à pied », glisse son entraîneur Nicolas Becker.

Basile REGOLI – (c) ITU 

- Classement HOMMES : 1. Mario Mola (Esp) 1h44’59 ; 2. Jacob Birtwhistle (Aus) 1h45’40 ; 3. Fernando Alarza (Esp) 1h45’51 ; … ; 10. Vincent LUIS (Fra) 1h46’23 ; 12. Simon VIAIN (Fra) 1h46’37 ; 13. Pierre LE CORRE (Fra) 1h46’41 ; 15. Dorian CONINX (Fra) 1h46’51

- Classement FEMMES : 1. Flora Duffy (Ber) 1h53’26 ; 2. Katie Zaferes (Usa) 1h53’59 ; 3. Non Stanford (Gbr) 1h54’42 ; … ; 8. Cassandre BEAUGRAND (Fra) 1h55’53 ; 13. Léonie Périault (Fra) 1h56’35