Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

WTS Hambourg – Six Bleus aux dents longues

19959103_1636278649747260_5734644907006640403_n

Six membres de l’équipe de France disputent ce samedi la 5e étape du circuit WTS à Hambourg (Allemagne) prévue sous un format Sprint. Il s’agit de Vincent Luis, Dorian Coninx, Pierre Le Corre, Léo Bergère, Raphaël Montoya et Cassandre Beaugrand.

Gros week-end en perspective pour les stars mondiales de la discipline qui se retrouvent à Hambourg, en Allemagne pour disputer la cinquième étape du circuit championnat du monde (WTS). Le plateau est de très grande qualité avec la présence attendue de l’ensemble des cadors du moment à l’exception des frères Brownlee qui ont choisi de faire l’impasse sur cette manche.

HOMMES Le classement mondial est pour le moment dominé par l’Espagnol Fernando Alarza, auteur d’un début de saison excellent (2e à Yokohama, 3e à Leeds et Gold Coast, 4e à Abu Dhabi). Il devance actuellement ses compatriotes Mario Mola et Javier Gomez qui comptent néanmoins, tous les deux, une course en moins à leur compteur. Le premier cité a déjà empoché deux victoires cette année, c’était à Gold Coast puis à Yokohama.

Face à eux ce samedi, des garçons en pleine bourre en ce début saison comme le Britannique Thomas Bishop (4e mondial), le Sud-Africain Henri Schoeman (5e) ou encore le Norvégien Kristian Blummenfelt (7e). L’expérimenté Richard Murray, 28 ans, reste aussi toujours une valeur sûre et devrait sans nul doute se mêler à la lutte pour le podium.

La délégation tricolore aura également fière allure avec pas moins de cinq représentants dont Vincent Luis qui effectuera sa 3e sortie sur le circuit après Abu Dhabi (3e) et Leeds (10e). A ses côtés, Pierre Le Corre qui a récemment obtenu une médaille d’argent au championnat d’Europe Sprint. Les autres garçons sont les jeunes Dorian Coninx, Léo Bergère et Raphaël Montoya, vice-champion continental au cours du mois de juin.

170524-itu-madrid-msj-042

FEMMES Arrivée sur le circuit il y a seulement deux ans, l’Américaine Kirsten Kasper réussit en ce début de saison à faire oublier l’absence de sa compatriote Gwen Jorgensen – en congé maternité – avec des résultats d’une extrême régularité : trois fois dans le top 8 en WTS (Gold Coast, Yokohama et Leeds) et deux podiums en coupe du monde (Chengdu et Cagliari).

Elle aura à cœur de conserver son leadership mais devra se méfier de sa compatriote Katie Zaferes qui est une candidate des plus crédibles pour la victoire ce week-end. Evidemment, il faudra compter aussi avec des filles comme l’Australienne Ashleigh Gentle, la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt et la Bermudienne Flora Duffy. Une seule tricolore est engagée, il s’agit de la jeune Cassandre Beaugrand.

Basile REGOLI – © ITU MEDIA

PROGRAMME

- samedi à 14h45 : course Femmes

- samedi à 16h00 : course Hommes