Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

WTS Abu Dhabi – Charayron impressionne d’entrée

160305-abudhabi-web-msj-065

Le championnat du monde a repris ses droits ce samedi avec une 1re étape disputée à Abu Dhabi (Emirats arabes unis). Une manche d’ouverture qui a plutôt bien réussi à Emmie Charayron (6e), mais aussi à Audrey Merle (18e) et Simon Viain (22e).

C’est ce que l’on appelle réussir sa rentrée internationale ! Pour sa première course de la saison sur le circuit mondial, Emmie Charayron a frappé fort en terminant à la 6e place de l’épreuve. La triathlète de l’équipe de France n’avait plus réussi pareille performance sur une manche WTS depuis cinq ans (3e à Madrid en 2011). Autant dire que ce résultat va permettre à la sociétaire de Sartrouville de faire le plein de confiance en ce début d’année olympique. Revenue dans le groupe de tête à vélo après une natation qui semble être encore perfectible (40e à la sortie de l’eau avec 45 s de retard sur les premières), elle a ensuite tenté sa chance en course à pied en imposant d’entrée un train soutenu. Son audace a donc porté ses fruits avec ce top 10 plein de promesses pour la suite.

En l’absence de la championne du monde en titre, l’Américaine Gwen Jorgensen (victorieuse d’une coupe d’Océanie ce samedi), une dizaine de filles semblaient en mesure de s’imposer à Abu Dhabi. Au final, une petite surprise avec la victoire de Jodie Stimpson qui avait été plutôt en retrait la saison passée. La Britannique semble avoir retrouvé de sa superbe comme en atteste son chrono à pied (34’53). Le podium a été complété par l’Australienne Ashleigh Gentle (2e) et la Britannique Helen Jenkins (3e). Mention bien également pour la deuxième tricolore engagée sur cette course. En terminant à la 18e place, Audrey Merle signe, en effet, le meilleur résultat de sa jeune carrière en WTS.

160305-abudhabi-web-msj-015

Du côté des garçons, en l’absence de Vincent Luis et de David Hauss qui ont décidé d’attendre un peu avant de lancer leur saison internationale, les trois tricolores engagés à Abu Dhabi ont connu des fortunes diverses. Tout avait bien commencé pourtant pour eux avec une présence aux avant-postes. Mais la course à pied a été fatale à Aurélien Raphaël (37e) et Dorian Coninx (44e) qui espéraient évidemment un bien meilleur résultat. En revanche, Simon Viain (22e) a tenu son rang d’autant qu’il ne s’agissait que de sa 6e course en WTS.

La victoire est revenue comme l’an dernier à Mario Mola qui, malgré une pénalité lors de la partie pédestre, a globalement bien maîtrisé son sujet pour sa rentrée. Comme on pouvait s’y attendre, c’est le Sud-Africain Richard Murray (2e à 21 s) qui a été celui qui lui a donné le plus de fil à retordre. Le podium a été complété par le Portugais Joao Silva qui n’était plus monté sur la « boîte » en WTS depuis trois ans.

Basile REGOLI – (c) Janos SCHMIDT/ITU

- Classement femmes : 1. Jodie Stimpson (Gbr) 1h56’10 ; 2. Ashleigh Gentle (Aus) 1h56’19 ; 3. Helen Jenkins (Gbr) 1h56’26… 6. Emmie CHARAYRON (Fra) 1h57’17 ; 18. Audrey MERLE (Fra) 1h58’08

- Classement hommes : 1. Mario Mola (Esp) 1h46’39 ; 2. Richard Murray (Afs) 1h46’54 ; 3. Joao Silva (Por) 1h47’08… 22. Simon VIAIN (Fra) 1h48’53 ; 37. Aurélien RAPHAEL (Fra) 1h49’36 ; 44. Dorian CONINX (Fra) 1h50’20