Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux relais – La France seulement sixième

msj_8728

L’équipe de France a terminé à la sixième place de l’épreuve de relais mixte lors des Mondiaux organisés ce dimanche à Hambourg (Allemande), au lendemain de la 5e étape du circuit WTS.

Vice-championne d’Europe en titre quelques semaines auparavant, l’équipe de France nourrissait de solides ambitions pour cette nouvelle édition du championnat du monde de relais mixte. Une épreuve désormais olympique puisqu’elle fera son apparition aux Jeux de Tokyo en 2020. Deuxième en 2015 et 2016, l’Australie a réussi cette année à monter sur la plus haute marche du podium grâce à un dernier relais de feu de Jacob Birtwhistle. Le podium a été complété par les Etats-Unis (2e) et les Pays-Bas (3e) que peu de monde attendait à pareille fête.

Et les Bleus alors dans tout ça ? C’est à la sixième place du classement qu’on les retrouve, à une minute du podium. Arrivée le matin même en Allemagne pour remplacer au pied levé Cassandre Beaugrand restée en observation à l’hôpital après sa chute à vélo la veille, la jeune Jeanne Lehair a parfaitement lancé l’équipe en donnant le témoin parmi les dix premières. Derrière, Dorian Coninx a réalisé un relais de feu pour que la France bascule en tête à la mi-course.

Une position impossible à conserver pour Emilie Morier, bien moins expérimentée que la plupart de ses adversaires face à elles. Avec une minute de retard sur les trois premières équipes à la fin de sa course, la messe était dite. Vincent Luis s’est alors lancé dans un contre-la-montre pour tenter de grappiller quelques places mais n’a pu que conforter cette sixième position.

Sébastien Poulet, entraîneur national : « Le résultat final reflète le niveau actuel de notre Equipe de France relais. Dans l’équipe, nous avions deux jeunes filles qui n’ont pas beaucoup d’expérience à ce niveau-là de compétition et qui ne sont pas encore au niveau des meilleures mondiales. A l’heure actuelle, c’est difficile pour nous de rivaliser avec des nations comme les Etats-Unis, l’Australie ou la Grande-Bretagne, qui ont un vivier important de sportifs pour constituer leur équipe, car ce n’est pas notre cas aujourd’hui. Malgré tout, cela reste une 6e place et ce n’est pas un mauvais résultat ! »

Basile REGOLI – © ITU

Classement : 1. Australie 1h22’38 ; 2. Etats-Unis 1h22’42 ; 3. Pays-Bas 1h22’47 ; 4. Royaume-Uni 1h22’52 ; 5. Canada 1h23’04 ; 6. France 1h23’49…