Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux – Hanquinquant et Marc se couvrent d’or

170915-rotterdam-para-hr-msj-031

Alexis Hanquiquant et Elise Marc ont décroché ce vendredi matin leur premier titre mondial en paratriathlon tandis que Gwladys Lemoussu, déjà sur le podium aux Jeux de Rio l’an passé, a obtenu une belle médaille de bronze.  

Trois médailles dont deux en or ! L’équipe de France a démarré en fanfare ce championnat du monde à Rotterdam (Pays-Bas) avec déjà trois podiums décrochés ce vendredi matin par les paratriathlètes. Ils étaient 9 tricolores retenus cette année pour ce rendez-vous mondial. « C’est à peu près la même équipe que celle des Europe à Kitzbühel en juin dernier, seul Alexandre Paviza n’est pas présent », avait confié en amont de la course l’entraîneur national, Nicolas Becker.

Champion d’Europe en juin puis champion de France en août, Alexis Hanquinquant (PTS4) a poursuivi sur sa lancée en décrochant le titre mondial. Le sociétaire du club de Rouen, amputé d’une jambe à la suite d’un accident de travail survenu il y a sept ans, a survolé la course en l’emportant avec plus de deux minutes trente d’avance sur son dauphin du jour. En sept courses sur le circuit international cette saison, il sera à chaque fois monté sur la plus haute marche du podium !

170915-rotterdam-para-hr-msj-036

Pour elle aussi, le bonheur était total à l’arrivée. Seulement troisième lors du dernier championnat d’Europe, Elise Marc (PTS3) a pris sa revanche sur les deux filles devant elle en Autriche en décrochant une magnifique médaille d’or. C’est son tout premier titre mondial. Le troisième podium a été obtenu par Gwladys Lemoussu (PTS5), en bronze comme à Rio en 2016, toujours derrière l’Américaine Grace Norman et la Britannique Lauren Steadman.

Le coup n’est pas passé loin pour Stéphane Bahier (PTS2) qui termine au pied du podium à seulement 21 secondes de la troisième marche. Pourtant crédité des meilleurs temps à vélo et en course à pied, le Mayennais a perdu un temps fou lors de la seconde transition (près de 4 minutes !). Son compatriote Geoffrey Wersy a, lui, terminé à la 7e place dans la même catégorie. Les autres français présents étaient Yan Guanter (7e en PTS5), Ahmed Andaloussi (7e en PTWC), Arnaud Grandjean (8e en PTVI) et Yannick Bourseaux (10e en PTS5).

Basile REGOLI – © Janos Schmidt/ITU

- Résultats complets : cliquez-ici