Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux IM 70.3 – Duel Kienle vs Gomez

21551905_10154953371008857_542551756272842293_o
Malgré l’absence de Jan Frodeno et d’Alistair Brownlee, cette édition 2017 du championnat du monde 70.3 offrira une belle affiche avec un duel très attendu entre Sebastien Kienle, deux titres au compteur, et Javier Gomez, vainqueur il y a trois ans. Yvan Jarrige, 28 ans, sera l’unique pro français au départ.
C’est un programme des plus copieux qui est proposé dans les prochains week-ends à tous les fans de triathlon. Trois championnats du monde vont en effet s’enchaîner dans les semaines à venir. Et cela démarre dès demain avec les Mondiaux 70.3 organisés cette année à Chattanooga aux Etats-Unis. Un plateau de 112 professionnels (57 femmes et 55 hommes) est annoncé par les organisateurs. L’édition 2016 avait accouché aux victoires surprises de l’Australien Timothy Reed et de la Britannique Holly Lawrence qui avaient réussi à surprendre tous les favoris pour inscrire leur nom au palmarès d’un championnat existant depuis 2006.
Que ce soit dans l’une comme l’autre des deux courses au programme, le spectacle s’annonce superbe avec la présence de plusieurs cadors du long. L’épreuve masculine offrira notamment un duel particulièrement alléchant entre l’Allemand Sebastien Kienle (lauréat en 2012 et 2013) et l’Espagnol Javier Gomez (vainqueur en 2014). Mais il leur faudra aussi compter avec des garçons comme Terenzo Bozzone, véritable spécialiste de la distance, Tim Don, Sam Appleton, Tyler Butterfield ou encore Andreas Dreitz. Un seul tricolore sera de la partie, il s’agit d’Yvan Jarrige dont ce sera une première à ce niveau-là.
Chez les femmes, la Britannique Lawrence devra se sublimer pour réussir à conserver son titre. Il faut dire qu’elle aura notamment face à elle la Suissesse Daniela Ryf (2 fois championne du monde en 2014 et 2015). Trois fois sur le podium lors des trois éditions précédentes, la Canadienne Heather Wurtele sera aussi une redoutable adversaire. Il en va de même pour des filles comme Annabel Luxford, Melissa Hauschildt, Emma Pallant ou même Barbara Riveros que l’on voit depuis plusieurs années dans l’Hexagone lors des manches du Grand Prix. Aucune pro française n’est engagée.
Basile REGOLI
PROGRAMME
- Samedi 9 septembre : départ Pro femmes à 7h30 (13h30 en France)
- Dimanche 10 septembre : départ Pro hommes à 7h30 (13h30 en France)