Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

L’Intérieur Sport sur Vincent Luis bientôt diffusé

IMG_1529

Journée off, ce mardi, pour le tout récent vice-champion de France de cross-country, Vincent Luis, qui en a profité pour accompagner au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (78) son amie, Pauline Ferrand-Prévot, marraine d’une animation de cyclisme sur piste organisée à l’occasion de la journée des Droits de la femme. On a ainsi profité de sa venue pour en savoir un peu plus sur le reportage « Intérieur Sport » qui se prépare à son sujet.

Cela n’est désormais plus un secret pour personne dans le microcosme du triathlon. Depuis quelques mois, une équipe de télévision accompagne régulièrement le numéro un français, Vincent Luis, dans le cadre d’un reportage « Intérieur Sport » qui sera prochainement diffusé sur la chaîne CANAL +. La date a d’ailleurs été fixée. Il s’agit en principe du mercredi 20 avril, soit exactement quatre jours avant sa rentrée sur le circuit international qui se fera lors de la WTS du Cap (Afrique du Sud). « On a quasiment terminé, confie le n°3 mondial. Je les revois à la fin de la semaine pour la longue interview et pour faire le générique. »

Ces dernières prises marqueront la fin d’un suivi qui aura donc duré quatre mois. « Ils ont commencé à venir me filmer quand j’ai repris l’entraînement au mois de novembre. Ils voulaient voir les paliers que je pouvais avoir tout au long de ma préparation hivernale, donc ils étaient là sur les premières séances de l’hiver où j’étais à la rue à 18 km/h comme les dernières avant les championnats de France de cross. » Sa deuxième place obtenue ce dimanche, au Mans, a évidemment été du pain bénit pour les scénaristes. « Ils étaient super contents après la course. Ils m’ont dit ‘’c’est génial, ça va faire un trop bon truc pour le reportage’’ », raconte Vincent qui découvrira ce documentaire à son sujet en même temps que le grand public.

L’idée de faire un « Intérieur Sport » sur Vincent Luis est à vrai dire un peu le fruit du hasard. Ou presque. « Je pense que ça leur est venu quand ils ont fait le reportage sur Pauline (Ndlr : l’équipe de tournage est la même). C’est à ce moment-là qu’ils se sont rendu compte de la charge d’entraînement d’un triathlète professionnel, ajoute-t-il. Quand ils m’ont appelé pour me le proposer, j’ai accepté direct. Je savais déjà comment ils bossaient. Ce sont vraiment des pros. » Les prises se sont faites à raison de deux ou trois jours de tournage par mois durant l’hiver. « Ils sont également venus pendant une semaine en Guadeloupe pour me suivre là-bas. »

Après le « Norseman » qui a indéniablement permis à la médiatisation de ce triathlon extrême en Norvège, celui sur Vincent Luis sera donc le deuxième reportage « Intérieur Sport » consacré au triple effort. « On me pose souvent des questions sur comment se passe l’entraînement d’un triathlète pro. Là, ça va un peu montrer aux gens ce qu’ils ne voient pas d’habitude. » Les entraînements qui commencent à la piscine à 6h45, les sorties vélo dans la campagne champenoise, les séances sur piste une fois la nuit tombée, etc. Bref, la journée type d’un triathlète de haut-niveau. Tous à vos téléviseurs, donc, le 20 avril !

Basile REGOLI