Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Le Vitrolles Triathlon fait signer Anthony Pujades et Thomas André

msj_5426_01

Et si le Vitrolles Triathlon (champion de France de D2 en 2013) était l’équipe surprise du Grand Prix en 2014 ? S’il faudra attendre quelques mois avant de connaître la réponse, force est de constater que le club du président Jean-Pierre Michel est en train de bâtir une très belle équipe pour son arrivée en D1. Avec notamment le recrutement de deux jeunes internationaux français.
Double champion de France des clubs avec Les Sables Vendée (D1) ces deux dernières années et membre de l’équipe de France, Anthony Pujades (22 ans) est le gros coup réalisé par le Vitrolles Triathlon durant la période des mutations. Né à Manosque, résidant à Aix-en-Provence et international français, il correspond parfaitement au profil recherché par le président vitrollais. « Le plus important pour moi était de recruter un athlète de grande qualité et de niveau international, mais surtout je voulais qu’il soit de la région. Je connais Anthony depuis longtemps et je suis sur son parcours depuis qu’il est jeune. J’attendais le bon moment pour lui proposer de nous rejoindre. Et le bon moment, c’est en accédant à l’Elite. Il fallait que je puisse lui proposer un projet à la hauteur de son niveau et de son talent », a ainsi déclaré Jean-Pierre Michel à la presse régionale, qui espère désormais accompagner son nouveau poulain jusqu’aux Jeux olympiques de Rio en 2016.
La seconde recrue phare se nomme Thomas André. Marseillais de naissance, formé au Sardines Triathlon avant de rejoindre le Pôle de Boulouris (Var), il évoluait depuis deux saisons à Saint-Quentin-en-Yvelines (D1). A seulement 23 ans, il possède déjà un très beau palmarès avec notamment un titre de champion du monde de duathlon U23 et de champion du monde universitaire de triathlon en 2012. Cette année, il s’est notamment distingué en remportant le prestigieux triathlon de Gérardmer devant un panel d’athlètes de haut niveau. « Je suis Marseillais et je suis content et fier de porter les couleurs d’un club de ma région. De plus, l’équipe est composée de jeunes que je connais bien. Je sais que ce sera agréable de partir avec eux en stages et sur les courses, c’est important. Enfin, le projet de club du président m’a séduit même si je sais que rien ne sera facile car il y a une grosse différence entre la D2 et la D1. »
Arrivés il y a un an au club, Etienne Diemunsch et Nicolas Alliot continuent l’aventure en 2014. Tout comme Bruno Freudenreich et Guillaume Bouchard. Un seul départ est donc à enregistrer, celui de Grégoire Berthon pour Saint-Etienne (D2). A noter également l’arrêt de l’équipe féminine qui ne repartira donc pas en D2 en 2014.

Basile Regoli