Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

IM Texas – Antony Costes prêt à sortir les griffes

COSTES

Première course en 2017 sur la distance suprême pour le prometteur Antony Costes qui sera au départ, ce samedi, de l’Ironman Texas (Etats-Unis) dont il avait terminé douzième l’an dernier. Il sera accompagné d’un autre pro français : Trevor Delsaut.

« Je me sens maintenant comme un Tigre en cage prêt à s’échapper ! » La déclaration, postée sur les réseaux sociaux il y a pile une semaine, est signée Antony Costes. Elle en dit long sur l’appétit du jeune homme qui s’apprête à démarrer sa saison internationale en 2017 en prenant part, ce week-end, à l’Ironman Texas aux Etats-Unis, support du championnat nord-américain. Selon ses dires, Costes s’est préparé minutieusement pour cette épreuve depuis dix-sept semaines, soit à partir de Noël.

Dans un premier temps en Thaïlande jusqu’à fin février puis en Espagne au mois de mars avant de finir ses dernières semaines d’entraînement en France. Certains l’ont, d’ailleurs, vu à l’œuvre le 2 avril à l’aquathlon du Mont Saint-Aignan où il en a profité pour travailler ses enchaînements en présence d’adversité. Passé professionnel l’an dernier – « je le suis vraiment à 100 % depuis la soutenance de ma thèse au mois de juin même si je concourrais déjà dans cette catégorie avant » -, Costes sera à suivre de près cette saison.

Douzième en 2016 de l’IM Texas (en 7h42’03), il devra, au minimum, entrer dans le top 10 pour marquer de précieux points en vue du classement mondial (Kona Pro Ranking) dont il occupe actuellement le 74e rang avec 1145 points. Un pécule obtenu en fin de saison dernière aux 70.3 Gurye (1er) et Bahreïn (6e) ainsi que lors de l’IM Malaisie (16e). Objectif similaire pour un autre pro français au départ, Trevor Delsaut, qui pointe à la 85e place mondiale grâce, surtout, à sa quatrième place lors de l’IM Vichy.

Au total, ce sont 42 noms masculins qui figurent sur la liste des engagés de cette course. On y retrouve quelques pointures de la discipline comme les Américains Andrew Starykowicz, Jordan Rapp, Matthew Russel mais aussi le Suisse Ronnie Schildknecht, l’Australien Paul Ambrose ou encore le Bermudien Tyler Butterfield. Du côté des femmes, pas de triathlète pro tricolore au départ mais la bataille s’annonce rude entre la Belge Tine Deckers, la Suissesse Céline Schaerer et l’Américaine Kelly Williamson.

Basile REGOLI – (c) Naratip Srisupab