Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

IM Nice (H) – Bart Aernouts perpétue la tradition belge

00

Doublé belge comme il y a deux ans sur la Promenade des Anglais avec les victoires de Bart Aernouts (8h33’22) et de Tine Deckers (9h12’21, record de l’épreuve). Une première pour Bart qui avait déjà frappé fort l’an passé (2e) en poussant son compatriote Frederik Van Lierde dans ses derniers retranchements. Pour Tine Deckers, il s’agit en revanche d’un quatrième succès à Nice après ceux en 2009, 2010 et 2012.

Le départ de la natation s’est fait comme à l’accoutumée sur la plage du Centenaire à 6h25 (6h30 pour les Groupes d’Age). Nouveauté cette année, le parcours comportait deux boucles avec une sortie à l’australienne au milieu. Les français Bertrand Billard et Jérémy Jurkiewicz, qui faisaient tous les deux leur grand début sur l’épreuve niçoise, ont été les premiers à se mettre en action dans l’eau. En compagnie du britannique Harry Wiltshire, ils ont formé un petit groupe durant la partie natatoire et sont sortis avec 2’ d’avance sur les principaux favoris (Bart Aernouts, Tyler Butterfield, Trevor Delsaut, Nicolas Fernandez et Hervé Faure). Seul l’espagnol Victor Del Corral, pointé à plus de 7’ des hommes de tête, manquait à l’appel.

IMG_0092

Extrêmement déterminé à l’idée de bien faire, Jérémy Jurkiewicz a tout de suite pris les devants de la course en vélo. Puis a cherché à creuser l’écart sur ses poursuivants (1’50 sur Billard et 2’15 sur Wiltshire au 20e km). Mais c’était sans compter sur les qualités de rouleur de Bart Aernouts qui a fini par réussir à combler son retard à la moitié du parcours pour enfin prendre les commandes de la course. Une trentaine de kilomètres plus loin (110e km), dans la Côte de St-Pons, Bertrand Billard est venu le rejoindre aux avant-postes. Pendant ce temps, derrière, Tyler Butterfield et Mathias Hetch ont réussi à revenir sur Jurkiewicz, victime d’une chute dans une descente sur une chaussée rendue très glissante par la pluie. Le favori Aernouts en a lui aussi fait les frais en tombant à deux reprises alors qu’il roulait quelques mètres derrière Billard. Le sociétaire du Triathl’Aix en alors profité pour s’échapper et poser son vélo avec 1’35 d’avance sur Aernouts. Un peu après, Hecht (à 8’20), Butterfield (à 9’30), Jurkiewicz (à 10’30) et Del Corral (13’20) ont pointé le bout de leur nez.

IMG_0162

Comme on pouvait s’y atteindre, la fusée Bart Aernouts n’a pas mis longtemps à se mettre en marche et l’écart qu’il concédait avec Billard a fondu comme neige au soleil. Le Belge a pris les commandes de la course dès le premier tour pour ne plus jamais les lâcher. Il s’en est allé tranquillement, mais non sans souffrir, décrocher son premier titre sur l’Ironman Nice en 8h33’22. Revenu du diable vauvert en course à pied (meilleur temps du jour : 2h42’33), l’espagnol Victor Del Corral a pris logiquement la 2e place en 8h37’23. Le podium est complété par le bermudien Tyler Butterfield en 8h40’56. Pour sa première participation, Jérémy Jurkiewicz a lui décroché une belle 4e place (en 8h44’45) après avoir subi deux chutes et une crevaison en vélo. « Je suis très satisfait du résultat par rapport ce que j’ai eu. Après mes chutes, ma seule crainte était de ne pas réussir à courir à mon niveau mais ça été. J’ai tout de même beaucoup souffert sur le marathon. » Son compatriote Bertrand Billard (6e en 8h55’03) a également beaucoup souffert sur la partie pédestre, se demandant pendant un moment s’il ne ferait pas mieux d’abandonner. « Mais le public incroyable et mes amis m’ont porté jusqu’à la ligne d’arrivée, que d’émotions ! » Au total, ils sont cinq tricolores dans le Top 10 avec Trevor Delsaut (6e en 8h58’44), Guillaume Jeannin (9e en 9h03’46) et Edouard Entraygues (10e en 9h04’48).

Basile Regoli

==> Résultats complets ici