Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Grand Prix Triathlon – L’heure de la reprise a sonné

IMG_6900

La 1re étape du Grand Prix – support du championnat de France des clubs de triathlon – se dispute ce dimanche à Valence (Drôme). Tenant du titre chez les hommes comme chez les femmes, le club de Poissy est favori pour sa propre succession.

La formule est finalement restée la même. Du moins pour cette année. Cinq étapes prévues du mois de mai à septembre (Valence, Dunkerque, Paris, Quiberon et La Baule) sur un format sprint avec un classement établi sur les trois meilleurs athlètes de chaque club. Bref, il faudra encore patienter un peu pour voir de la nouveauté et réussir à relancer ce Grand Prix qui voit, édition après édition, les meilleurs spécialistes mondiaux le bouder pour d’autres courses internationales.

« Après de multiples échanges avec les différents acteurs, les formules proposées pour améliorer le Grand Prix et leur rendre plus attractif recueillaient des avis divers, explique Philippe Lescure, le président de la Fédération française. Il est donc apparu plus raisonnable de différer ce projet d’évolution sportive à la saison 2019 afin de nous laisser le temps de poursuivre nos réflexions. »

Sont inscrits sur ce championnat de France des clubs de première division : 18 équipes masculines et 17 équipes féminines. Lauréat chez les hommes comme chez les femmes du circuit l’an passé, Poissy fait une fois encore figure de grandissime favori pour la victoire finale. Mais les Yvelinois devront faire sans, ce dimanche, certaines de leurs têtes d’affiche comme Dorian Coninx, Léonie Périault, Cassandre Beaugrand, retenues avec l’équipe de France pour la WTS de Yokohama au Japon.

Chez les filles, cela pourrait laisser place à quelques surprises. Le Tri Val de Gray qui aligne la Chilienne Barbara Riveros, mais aussi Emmie Charayron et Mathilde Gautier, a un joli coup à jouer. Idem pour la formation d’Issy-les-Moulineaux, troisième en 2017, avec une équipe très jeune composée notamment d’Audrey Merle, de sa sœur Célia, Emilie Morier et Lucie Picard. Chez les garçons, les internationaux Léo Bergère (St-Jean-de-Monts) et Raphaël Montoya (Sartrouville) devraient jouer les premiers rôles sur la course.

Basile REGOLI

PROGRAMME

- dimanche 10h00 : course Hommes

- dimanche 11h45 : course Femmes