Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

GP Nice – Poissy fait coup double

_MG_8986

En s’imposant lors de la dernière étape de la saison à Nice, les deux équipes de Poissy ont conforté leur leadership au classement des clubs ce qui leur a permis de s’offrir un nouveau titre national. 

Le Grand Prix de triathlon est une compétition par équipe mettant aux prises les meilleurs clubs français et, à la fin, c’est toujours Poissy qui gagne. Comme en 2005 et en 2016, le club des Yvelines a réussi un incroyable doublé avec la victoire cette saison des filles (11e titre) mais aussi des garçons (7e titre). Ces derniers reviennent, au palmarès, à la hauteur de Sartrouville qui possède également sept couronnes nationales. Les deux formations pisciacaises ont reçu leur trophée dimanche après-midi sur la Promenade des Anglais à Nice, à l’issue d’une dernière étape victorieuse.

Chez les femmes, le suspens pour la victoire finale n’existait plus vraiment. La question était surtout de savoir si les Jaune et Bleu allaient réussir le grand chelem lors de la 5e et dernière manche de la saison. La réponse : oui. Avec trois filles dans le top 6 (Andrea Hewitt 2e, Sandra Dodet 3e et Justine Guerard 6e), la partie était aisément gagnée. La deuxième place sur le podium a été prise par une surprenante équipe de Poitiers qui a notamment vu triompher sa Britannique Georgia Taylor Brown. Metz a pris la troisième place.

Au final, le tiercé gagnant au général se compose de Poissy (1er), Metz (2e) et Issy-les-Moulineaux (3e). Trois clubs que l’on retrouve généralement aussi sur les plus hautes marches du podium lors des différents championnats de France jeunes, preuve que s’appuyer sur sa formation a du bon. Dans le bas du classement, Toulouse (11e de l’étape) a réussi à sauver sa peau en D1 contrairement à Saint Amand qui est relégué en compagnie du Team Charentes.

Du côté des garçons, les Pisciacais ont assuré une nouvelle victoire d’étape grâce, cette fois, à un trio composé d’Aurélien Raphaël (4e), Anthony Pujades (6e) et Raoul Shaw (7e). Ils ont devancé au classement de sept points le Montpellier de Pierre Le Corre (2e de la course). La troisième place est revenue à Saint-Jean-de-Monts. Ces trois équipes se sont également retrouvées sur le podium final du Grand Prix avec, toutefois, des places inversées pour les deux derniers clubs cités. A noter que les quatre clubs relégués sont : Tricastin (14e), Toulouse (15e), Vitrolles (16e) et Team Charentes (17e).

L’édition 2018 du Grand Prix devrait faire peau neuve selon les bruits de couloir avec des possibles nouvelles villes étapes mais surtout un système de qualification au cours de la saison pour accéder à la finale. Affaire à suivre…

Basile REGOLI – (c) C. GUIARD@Triathletemagazine

- Classement étape (Hommes) : 1. Vincent Luis 52’56 ; 2. Pierre Le Corre 53’05 ; 3. Raphaël Montoya 53’23 ; 4. Aurélien Raphaël 53’35 ; 5. Francesc Godoy 53’39

- Classement général (Hommes) : 1er Poissy ; 2. St Jean de Monts ; 3. Montpellier ; 4. Sartrouville ; 5. Liévin ; 6. Les Sables Vendée ; 7. Valence ; 8. Montluçon ; 9. Sainte-Geneviève ; 10. Rouen ; 11. Metz ; 12. Versailles ; 13. Parthenay ; 14. Tricastin ; 15. Toulouse ; 16. Vitrolles ; 17. Team Charentes

- Classement étape (Femmes) : 1. Georgia Taylor Brown 59’46 ; 2. Andrea Hewitt 59’50 ; 3. Sandra Dodet 59’53 ; 4. Emilie Morier 1h00’08 ; 5. Emma Jackson 1h00’29

- Classement général (Femmes) : 1er Poissy ; 2. Metz ; 3. Issy ; 4. Val de Gray ; 5. Sartrouville ; 6. Poitiers ; 7. Brive ; 8. Châteauroux ; 9. Parthenay ; 10. Autun ; 11. Dijon ; 12. Versailles ; 13. Toulouse ; 14. Saint Amand ; 15. Team Charentes