Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

GP Dunkerque – Top départ pour l’édition 2017

IMG_6840

Reprise de la saison pour le Grand Prix de triathlon ce dimanche 21 mai à Dunkerque (Nord). Le club de Poissy, lauréat chez les femmes comme chez les hommes en 2016, remet ses deux titres nationaux en jeu. Top départ pour cinq manches avec une finale prévue à Nice le 23 septembre.

Comme lors des dernières éditions, c’est à Dunkerque que sera donné ce dimanche le coup d’envoi du Grand Prix de Triathlon. Ce championnat de première division, qui réunit l’élite des clubs français, comprend cette saison 17 équipes masculines et 15 équipes féminines. Au terme des cinq étapes au programme (Dunkerque, Valence, Embrun, Quiberon et Nice), le titre de champion de France des clubs sera décerné. La première manche est prévue sur format sprint (750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km à pied).

Le Grand Prix réunira comme tous les ans des plateaux d’exception à chaque étape puisque la plupart des meilleurs triathlètes mondiaux sont licenciés dans des clubs français. Parmi les nombreuses têtes d’affiche présentes ce week-end à Dunkerque, on peut notamment citer le champion du monde en titre, l’Espagnol Mario Mola, ou bien la Britannique Non Stanford, quatrième aux Jeux olympiques de Rio. Fidèles à leur club de Sartrouville depuis bientôt une décennie, les frères Brownlee devraient, eux aussi, être de la partie au cours de la saison.

IMG_4800

Championne de France lors des six dernières années, l’équipe féminine de Poissy partira, une fois encore, avec l’étiquette de favorite. L’objectif est clair : « Obtenir notre septième titre consécutif, lâche Cédric Deanaz, l’un des entraîneurs des Jaune et Bleu. Nous pouvons compter sur une équipe solide de françaises renforcée de plusieurs étrangères. » Les jeunes Cassandre Beaugrand, Léonie Periault, Justine Guerard, épaulées par l’Australienne Natalie Van Coeverden et l’Autrichienne Julia Hauser, sont attendues au départ de cette étape inaugurale.

Deuxièmes de la D1 la saison dernière, les filles de Val de Gray devront se passer ce week-end de leur nouvelle recrue, l’internationale tricolore Emmie Charayron. Metz, troisième en 2016, s’appuiera de son côté sur ses espoirs tricolores que sont Margot Garabedian, Jeanne Lehair et Léa Coninx. A surveiller également, la formation d’Issy-les-Moulineaux qui devrait aligner une formation avec Audrey Merle, sa partenaire d’entraînement Emilie Morier, l’Australienne Grace Musgrove, l’Espagnole Carolina Routier et la Canadienne Amélie Kretz.

IMG_7266

Du côté des garçons, Poissy s’apprête à remettre son titre en jeu avec la ferme intention de tout faire pour le conserver. L’équipe sera emmenée à Dunkerque par son trio tricolore : Dorian Coninx, Aurélien Raphaël et Raoul Shaw. Ces trois garçons devraient se retrouver aux avant-postes de la course. Mais Saint-Jean-de-Monts entend bien également avoir son mot à dire de l’aveu du coach François Pouvreau. « Cette année, nos athlètes devraient être souvent présents sur le circuit. Ils sont motivés et heureux d’évoluer ensemble, ce qui est annonciateur d’une belle saison. »

Les principales têtes d’affiche de cette équipe vendéenne seront Léo Bergère, brillant lors de la WTS à Abu Dhabi (11e), Brice Daubord ainsi que le Portugais Joao Pereira (5e aux JO de Rio). Attention aussi à la formation de Sartrouville qui présentera une équipe très compétitive avec l’Espagnol Mario Mola, le Norvégien Kristian Blummenfelt, l’Australien Aaron Royle ainsi que Raphaël Montoya. Promu en D1, Liévin devrait aligner David Hauss tandis que Vincent Luis, initialement prévu, est finalement forfait à Sainte-Geneviève.

Basile REGOLI

PROGRAMME
- dimanche 21 mai (11h15) : départ D1 Femmes
- dimanche 21 mai (14h15) : départ D1 Hommes