Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Dorian Coninx fait parler la poudre à Cannes

del_7216

Le jeune et prometteur Dorian Coninx a fait parler la poudre ce matin sur le 10 km de Cannes en réalisant un chrono sous la barre mythique des trente minutes.

C’est une habitude qu’on prit beaucoup de triathlètes en début de saison pour jauger leur niveau en course à pied. Celle de s’aligner sur un dix bornes. Après Houilles fin décembre puis Nice début janvier, c’est du côté de Cannes que l’on a retrouvé ce matin quelques spécialistes bien connus du triple effort. Celui qui a d’ailleurs particulièrement crevé l’écran n’est autre que le champion du monde U23 : Dorian Coninx. Le jeune international tricolore a pulvérisé son record personnel sur la distance en prenant la deuxième place de la course en 29’40 (29’39 temps réel). Son meilleur chrono était à ce jour un 31’15 réalisé à Villeurbanne l’an dernier. Prometteur pour les prochaines échéances en triathlon, comme la 1re étape WTS à Abu Dhabi (Dubaï) dans deux semaines…

Ses partenaires d’entraînement ont, eux aussi, profité de l’occasion pour se mettre en valeur. Le junior Lucas Jacolin a réussi à retrancher plus d’une minute à son record personnel (31’15 contre 33’00 en 2013). Pour Margot Garabedian, dont il s’agissait de la première sortie sur dix bornes, elle a réussi à sortir un chrono de 36’22 (2e de la course). La victoire est revenue à la duathlète Sabrina Godard-Monmarteau qui a réalisé une performance très proche de son record personnel (34’40 contre 34’21 en 2013). On peut également noter parmi les résultats marquants à Cannes, les chronos d’Aurélien Raphaël (30’13), Yohan Le Berre (30’28), Arthur Horseau (33’12), Quentin Barreau (33’21) et Nicolas Lebrun (33’42). A signaler aussi la quatrième victoire à Cannes d’Alexandre Louison sur le semi-marathon (1h13’33).

Basile Regoli – photo archive ITU