Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Deca-Ironman – Mauduit perpétue la tradition française

img-001516

C’était son premier Deca-Ironman, et le Parisien Christian Mauduit a réalisé l’une des meilleures marques mondiales sur l’épreuve mexicaine de Monterrey comptant 38km de natation, 1800km de vélo, et 422 km à pied. Déjà auteur de moins de 3h au marathon, de moins de 10h aux 100km, de plus de 200km aux 24h, de plus de 800km aux 6 jours, Christian tenait à faire moins de 200 heures sur ce déca-Ironman, tout en connaissant la difficulté de la tâche.Avec Dominique Douvier, Christian était le seul représentant français à s’élancer la semaine dernière dans les eaux chaudes (30°C) de la piscine de Monterrey, pour 38km. Une première épreuve qu’il bouclait en 17h30 environ. Après une courte nuit d’une heure et demie, Christian repartait pour 1800km de vélo, à faire sur un circuit de deux kilomètres, où se tenait son équipe de logistique (à savoir son épouse…). Christian s’organisait une vraie pause repas toutes les deux heures, puis ne manquait pas de dormir durant les nuit fraîches mexicaines. Chaque jour à 11h, il réalisait aussi un check-up médical obligatoire. La fin du vélo était un supplice pour les fessiers, Christian devant enfiler trois cuissards les uns sur les autres pour éviter de trop fortes douleurs. En tête de course, le concurrent David Clamp possédait 20km d’avance sur Christian, qui préférait, lui s’offrir une courte nuit, plutôt qu’affronter une nuit blanche. Un repos salvateur qui lui permettra le lendemain de grapiller des kilomètres sur le leader, et d’entamer la course à pied relativement frais. Sa stratégie était la suivante : 2/3 de course, 1/3 de marche, sans aucun repos, aucune pose, sauf à midi et à 20h, pour des ajustements logistiques possibles et le changement de chaussettes du soir, et bien sûr la nuit, de 1h30 à 4h, pour dormir. Une stratégie payante, puisque grâce à cette gestion de l’effort bien pensée, Christian dépassera Dave Clamp, pour l’emporter au finale en 199 heures, 9 minutes. Christian perpétue la longue tradition française sur Ultra-Triathlon, prenant la suite des Emmanuel Conraux ou Fabrice Lucas.Une video de la section natation ici