Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

CD Alpe d’Huez – Richard et Jackson assomment la concurrence

IMG_2559

Après deux jours de mauvais temps, le soleil a fait son retour ce jeudi sur l’Alpe d’Huez. Au plus grand bonheur des 1 320 participants du triathlon Courte Distance qui a servi, une nouvelle fois, d’épilogue à cette belle semaine consacrée au triple effort. Les lauriers sont revenus à Tom Richard (Poissy) et Emma Jackson (Parthenay).

Il est apparu tout au bout de la longue ligne droite d’arrivée avec un sourire qui en disait long sur son bonheur. Et n’a pu s’empêcher de lever les deux bras au ciel en signe de victoire. Pour sa première participation au triathlon de l’Alpe d’Huez, Tom Richard (Poissy) s’est offert une victoire de prestige en remportant l’épreuve devant de grands noms de la discipline comme Marcel Zamora, Ben Allen ou encore le tenant du titre Etienne Diemunsch. Son succès, l’Yvelinois l’a construit dans la mythique montée de l’Alpe d’Huez où il s’est montré irrésistible durant les 21 lacets. « Je savais que la course était longue et qu’il fallait en garder pour l’ascension. Tony Moulai m’avait dit de ne pas m’affoler en début de parcours. D’ailleurs, je me suis senti de mieux en mieux au fil des kilomètres. Je suis revenu sur le premier à deux bornes du col et j’ai essayé d’appuyer fort sur les pédales jusqu’au bout pour creuser le maximum d’écart », explique Tom, qui s’est offert cette année le meilleur temps de l’ascension de l’Alpe d’Huez (47’35). Excellent grimpeur, le Pisciacais a également montré qu’il savait courir vite en signant le deuxième meilleur chrono du jour sur la partie pédestre (25’07 pour 7,3 km). « Le fait d’être en tête et d’avoir le soutien des spectateurs m’a boosté », ajoute-t-il. Son succès en 1h54’41 n’a donc souffert d’aucune contestation possible. « C’est sûrement ma plus belle victoire en triathlon. C’est magique de gagner sur un triathlon mythique comme celui-là, d’autant qu’il y avait un beau plateau.C’était une course où je voulais faire une performance. Je savais que j’étais bien. » Prochain rendez-vous maintenant pour Tom Richard, le Grand Prix d’Embrun dans une dizaine de jours.

IMG_2572IMG_2582

La deuxième place est revenue à l’Australien Drew Box (en 1h57’31), tout juste revenu de Chine où il a disputé le week-end dernier la Coupe du monde de Jiayuguan. Belle surprise sur la troisième marche du podium avec un Robin Moussel (en 1h57’59) que l’on n’attendait pas vraiment à pareille fête. Sorti très loin de l’eau (48e à 2’06), le sociétaire d’Evreux a réussi à réaliser un très beau parcours vélo pour revenir dans le coup. « C’est un peu une surprise. Je ne m’attendais pas à ça », reconnaît l’intéressé qui avait à cœur de briller après la belle performance de son ami Colin Arros la veille. Deux autres français ont réussi à se hisser dans le top 10 : Antony Costes (4e) et Jean Risser (6e). En pleine préparation pour l’EmbrunMan dans quinze jours, l’Espagnol Marcel Zamora a lui terminé à la 8e place. Ce fut en revanche beaucoup plus compliqué pour le tenant du titre, Etienne Diemunsch (20e), qui a craqué dans la montée de l’Alpe d’Huez.

IMG_2541

Chez les femmes, Emma Jackson a conservé avec brio son titre en remportant l’épreuve en 2h07’57 (contre 2’08’11 l’an dernier). L’Australienne est sortie de l’eau avec les meilleurs hommes et avec plus de deux minutes d’avance sur ses plus proches poursuivantes. Elle n’a eu ensuite de cesse d’accentuer son avance au fil du parcours pour s’imposer avec une marge extrêmement confortable de 5’23 à l’arrivée. La deuxième place sur le podium est revenue à Juliette Coudrey (Issy) qui s’est refait une santé après un duathlon moyen dimanche (5e). « Je pouvais difficilement faire mieux en terminant derrière Emma Jackson. Par rapport à l’an dernier, j’ai réussi à faire une bonne natation. Étonnement, les jambes étaient là en vélo. J’ai débranché le cerveau en bas de l’Alpe d’Huez et je suis montée. Après, j’ai géré l’avance que j’avais à pied. » Le podium est complété par une autre française en la personne de Stéphanie Reymond (Châteauroux), qui avait pris la 10e place l’an dernier. Ses qualités de cycliste ont fait la différence cette année. Belles performances également de Béatrice Richard (Saint-Raphaël, 8e) et Anaïs Robin (Val de Gray, 9e).

Basile Regoli

- HOMMES : 1. Tom Richard (Fra) 1h54’41 ; 2. Drew Box () 1h57’31 ; 3. Robin Moussel (Fra) 1h57’59 ; 4. Antony Costes (Fra) 1h58’38 ; 5. Mattew Roberts (Aus) 1h59’11 ; 6. Jean Risser (Fra) 1h59’11 ; 7. Ben Allen (Aus) 1h59’26 ; 8. Marcel Zamora (Esp) 1h59’30 ; 9. Joan Ruvireta (Esp) 2h00’20 ; 10. Koen Veramme (Bel) 2h01’11.

- FEMMES : 1. Emma Jackson (Aus) 2h07’57 ; 2. Juliette Coudrey (Fra) 2h13’20 ; 3. Stéphanie Reymond (Fra) 2h14’10 ; 4. Xenia Luxem () 2h17’38 ; 5. Anna Noguera Raja () 2h19’38 ; 6. Georgina Schwiening (Gbr) 2h27’06 ; 7. Judith Corachan Vaquera (Esp) 2h27’06 ; 8. Béatrice Richard (Fra) 2h29’06 ; 9. Anaïs Robin (Fra) 2h29’16 ; 10. Céline Valtat (Fra) 2h29’27.