Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

Alpe d’Huez – L’incroyable exploit d’Arnaud Guilloux !

IMG_3856

Peu connu du grand public avant aujourd’hui, le Breton Arnaud Guilloux a réussi à devenir le premier français à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve Longue Distance de l’Alpe d’Huez. Première victoire également en Isère pour la Britannique Emma Pooley.

Devenu en quelques années un rendez-vous incontournable du calendrier estival, le triathlon de l’Alpe d’Huez a fêté cette année son dixième anniversaire. Un peu plus de 1 000 participants étaient engagés cette année sur l’épreuve phare de la semaine : le Longue Distance. Le départ a été donné à 9h30 du côté du lac du Verney, ouvert exceptionnellement une fois dans l’année pour le triathlon. C’est l’ancien international tricolore Frédéric Belaubre (engagé en relais) qui est sorti en tête l’eau. Il a fallu attendre plus d’une minute trente pour voir ensuite les premiers athlètes engagés dans l’épreuve individuelle pointer le bout de leur nez. Il s’agissait d’un duo constitué d’Antony Costes et du Britannique Ritchie Nicholls. Le Sud-Africain James Cunnama leur a emboîté le pas quelques secondes après. Un autre Français a réussi à tirer son épingle du jeu en natation : Arnaud Guilloux (5e à 1’30 de la tête de course).

IMG_3810

Mais comme souvent sur une épreuve longue distance, et encore plus à l’Alpe d’Huez, les écarts en natation n’ont que peu d’importance. La course a donc véritablement commencé lors de l’ascension du col du Grand Serre. C’est James Cunnama qui a basculé en tête de cette première difficulté de la journée, talonné de près par Arnaud Guilloux et Ritchie Nicholls. Ce dernier ne verra finalement jamais la ligne d’arrivée. Une crevaison au pied du col de l’Ornon, puis une seconde quelques kilomètres plus loin, sont venus mettre fin à ses ambitions. L’occasion inespérée pour certains de se mettre en lumière, à l’image du jeune Colin Arros. Le Breton a réalisé comme l’an dernier un incroyable numéro en vélo pour revenir en tête de la course… après être sorti 34e de l’eau ! Son prestation finale lors de la montée de l’Alpe (2e chrono du jour en 50min06) lui a permis d’arriver en deuxième position au parc à vélos derrière un Belge nommé Sven Van Luyck.

IMG_3889

Ce dernier n’aura, hélas pour lui, jamais l’occasion de courir derrière le VTT ouvreur. La faute à une pénalité de cinq minutes qu’il a dû effectuer avant de s’élancer en course à pied. C’est donc Colin Arros qui s’est retrouvé aux commandes de l’épreuve, avant de devoir rapidement rendre les armes au détriment d’un autre Breton : Arnaud Guilloux. Le vice-champion de France LD n’a pas laissé passer sa chance. Il a réussi à tenir bon jusqu’au bout pour remporter l’une des plus belles courses de sa carrière en 5h55’14. Et devenir par la même occasion le premier triathlète français sacré à l’Alpe d’Huez. Revenus tous les deux du diable vauvert, le Sud-Africain James Cunnama (2e) et l’Américain Scott De Filippis (3e) ont complété le podium. Au total, cinq tricolores ont terminé cette année dans le top 10 : Colin Arros (5e), Pierre-Yves Gigou (8e), Guillaume Belgy (9e) et Tony Orvain (10e).

IMG_3894

La course féminine a également tenu toutes ses promesses avec un incroyable revirement de situation lors de l’ascension des 21 lacets de l’Alpe d’Huez. A l’issue de la natation, c’était pourtant l’Américaine Mary Beth Ellis (déjà deux fois lauréate de l’épreuve) qui avait pris les choses en main. Avec autorité puisqu’elle était nantie d’une avance conséquente sur l’Australienne Carrie Lester (à 1’46), la Française Jeanne Collonge (à 6’30) et la Britannique Emma Pooley (à 7’30). L’écart a grimpé jusqu’à six minutes au col de l’Ornon, avant de fondre comme neige au soleil dans l’Alpe d’Huez. La faute à une Emma Pooley, ancienne cycliste professionnelle, qui a réussi un incroyable retour en fin de course pour poser le vélo en tête. La Française Jeanne Collonge a, elle, pointé le bout de son nez en troisième position.

IMG_3839

Ces places n’ont ensuite plus bougé jusqu’à l’arrivée. Un mois après sa troisième place sur l’Ironman France et deux semaines avant sa participation à l’Embrunman, Emma Pooley signe dans l’Isère sa première grande victoire en France (en 6h21’48). Le podium a donc été complété par l’Américaine Mary Beth Ellis (2e) et la Française Jeanne Collonge (3e). Cette dernière, qui semble progressivement retrouver son niveau, sera également à Embrun dans les prochains jours.

Basile Regoli

CLASSEMENT

- Top 5 HOMMES : 1. Arnaud Guilloux (Fra) 5h55’14 ; 2. James Cunnama (Afs) 5h57’04 ; 3. Scott de Fillipis (Usa) 5h57’27 ; 4. Sven Van Luyck (Bel) 5h58’05 ; 5. Colin Arros (Fra) 5h59’02

- Top 5 FEMMES : 1. Emma Pooley (Gbr) 6h21’48 ; 2. Mary Beth Ellis (Usa) 6h27’45 ; 3. Jeanne Collonge (Fra) 6h36’07 ; 4. Ester Hernandez Casahuga (Esp) 6h55’34 ; 5. Carrie Lester (Aus) 7h03’51