Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

70.3 Vichy – Van Lierde n’est pas rassasié

IMG_6076

Comme lors des deux éditions précédentes, les festivités à Vichy ont démarré ce samedi matin par un Ironman 70.3 ouvert, cette année, aux triathlètes pros. La victoire est revenue au Belge Frederik Van Lierde, un mois après son sacre à Nice. Du côté féminin, c’est l’Américaine Jocelyn McCauley qui a été la première à franchir la ligne d’arrivée

Troisième au 70.3 Pays d’Aix au mois de mai, premier à l’Ironman Nice en juillet et vainqueur aujourd’hui du 70.3 Vichy. Frederik Van Lierde aura fait cette année un carton plein sur les podiums des épreuves françaises au label IRONMAN. A sept semaines du très attendu championnat du monde à Hawaii, le Belge semble véritablement de retour à son meilleur niveau. Celui qu’il avait atteint en 2013, année de son sacre mondial.

Si une bonne cinquantaine de pros figuraient sur la liste des engagés, à peine la moitié ont finalement pris le départ de l’épreuve donné précisément à 6h50. Mais cela n’a rien enlevé à la qualité du plateau où figuraient quelques triathlètes de classe mondiale, désireux de venir en cette fin août dans la cité vichyssoise pour effectuer une dernière course avant d’attaquer la ligne droite finale de leur préparation pour Hawaii.

IMG_6040

Andi Boecherer

Van Lierde était de ceux-là. Pointé à 40’’ à la sortie de l’eau du Suisse Manuel Küng, le Belge s’est très rapidement retrouvé en tête de la course à vélo en compagnie de l’Allemand Andi Boecherer. Les deux hommes ne se sont pas quittés d’une semelle pendant les 90 km du parcours avant que l’ancien champion du monde Ironman 2013 ne fasse la différence à la moitié du semi-marathon. Au final, une course pliée en 3h46’02 (nouveau record de l’épreuve).

Quatrième cette année au KPR (Kona Pro Ranking), Boecherer sera aussi du voyage dans le Pacifique à l’automne. Sa deuxième place obtenue ce samedi à Vichy donne quelques indicateurs sur sa possible capacité à jouer un rôle d’outsider au championnat du monde full distance. Le podium a été complété par le prometteur Antony Costes qui faisait son retour à la compétition après sa blessure au début de l’été à la hanche. A noter aussi les belles places d’honneur de Kevin Maurel (7e), Robin Moussel (8e) et Vincent Morizot (10e).

IMG_6011

Antony Costes

Du côté des femmes, si quelques noms ronflant présents sur la start-list comme Corinne Abraham, Carrie Lester ou encore Lisa Roberts étaient absentes, la course a tout de même tenu toutes ses promesses avec un duel passionnant entre deux demoiselles. D’un côté la Suissesse Céline Schaerer, deuxième de l’Ironman Vichy l’an passé, et de l’autre l’Américaine Jocelyn McCauley. Les deux filles ont posé ensemble le vélo avant que la seconde ne fasse parler ses qualités pédestres pour réussir à faire la différence.

IMG_6146

Podium féminin

A l’arrivée, le chrono final affichait 4h18’21 soit près de douze minutes de moins que l’ancienne marque présente sur les tablettes de l’épreuve (4h30’49 en 2016). Une nouvelle fois, Schaerer a dû se contenter d’une deuxième place à 2’01 de la victoire, annonçait toutefois son intention de revenir pour un jour triompher. Le bronze est revenu à la Polonaise Maria Czesnik (31e aux JO de Londres et 35e à ceux de Pékin). Première française à l’arrivée : Anne Basso (14e au scratch).

Basile REGOLI

- Classement HOMMES : 1. Frederik Van Lierde (Bel) 3h46’02 ; 2. Andi Boecherer (All) 3h49’26 ; 3. Antony Costes (Fra) 3h51’20 ; 4. Arnaud Guilloux (Fra) 3h55’53 ; 5. Dominik Sowieja (All) 3h56’49… 7. Kevin Maurel (Fra) 3h58’39 ; 8. Robin Moussel (Fra) 3h59’11 ; 10. Vincent Morizot (Fra) 4h02’26…

- Classement FEMMES : 1. Jocelyn McCauley (Usa) 4h18’21 ; 2. Céline Schaefer (Sui) 4h20’21 ; 3. Maria Czesnik (Pol) 4h21’39 ; 4. Imogen Simmonds (Sui) 4h22’57 ; 5. Sara Loehr Munoz (Esp) 4h29’22… 14. Anne Basso (Fra) 4h43’01 ; 15. Julie Stephan (Fra) 4h46’26…