Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux Ironman 70.3 – Ryf et Gomez de nouveau sacrés

javier gomez

C’était la foule des grands jours dans le Tennessee le week-end dernier pour l’édition 2017 des Championnats du monde Ironman 70.3, à Chattanooga. Plus de 2800 concurrents ont pris part à ce grand rendez-vous mondial. En l’absence de Alistair Brownlee (GB) et Jan Frodeno (ALL) chez les pros, on attendait un duel Javier Gomez vs Sebastian Kienle. Ce dernier aura tourné court, à l’avantage du champion espagnol. Sorti dans les premières positions de la natation en compagnie de l’athlète olympique américain Ben Kanute, Javier Gomez aura attendu le semi-marathon pour faire son effort et déposer ses adversaires. A l’issue des 90km d’un parcours vélo bosselé et accidenté, Kanute posait en tête avec quasiment 3 minutes d’avance sur un groupe d’une dizaine d’unités composé de Kienle (ALL), Clavel (ALL), Appleton (AUS), Butterfield (BER), Gomez (ESP), Don (ALL), Heemeryck (BEL), Dreitz (ALL), Von Berg (USA) et Chrabot (USA). Kanute allait tenir sa position de leader jusqu’au 13e km, avant que Gomez ne laisse exprimer ses qualités pédestres, pour remporter son 2e titre mondial sur la distance, après celui décroché à Mont Trembalnt (CAN) en 2014. Ben Kanute terminait deuxième, devant Tim Don. Ou le triomphe des athlètes olympiques, face aux « hommes de fer » qui terminaient hors du podium (Kienle 5e).

daniela ryf

L’épreuve fille s’était déroulé la veille de l’épreuve masculine, avec donc un peloton 100% féminin. Daniela Ryf (SUI), Holly Lawrence (USA) – la tenante du titre – et Melissa Hauschildt (AUS) figuraient au rang des favorites. Daniela Ryf n’allait pas tarder à se mettre en évidence, après une natation disputée dans la rivière Tennessee. A près 8km de vélo, la Suissesse de portait en tête de course, et ne se retournera jamais. Lawrence, sortie à plus de 2 minutes de l’eau de Daniela Ryf, abdiquait au 37e km. La championne du monde Ironman bouclait l’épreuve cycliste avec 9 minutes d’avance sur Laura Philipp (ALL). Derrière elle, à 30 secondes, un petit groupe allait se battre pour le podium. Au final, Ryf remportait sans vraiment trembler son 3e titre mondial sur la distance, après s’être fait une frayeur en perdant son ravitaillement embarqué dès le 5e km en vélo. L’ancienne coureuse Emma Pallant réalisait le meilleur temps du jour sur le semi- marathon (1h19 :48) pour terminer 2e, devant Laura Philipp.

Côté français, une belle délégation de groupes d’âges de près de 120 athlètes avait fait le déplacement aux Etats-Unis pour vivre cette finale mondiale. Au final, Yvan Jarrige, seul « Pro » engagé, termine 33e de cette catégorie. Stéphane Gomez, termine pour sa part 2e de sa classe d’âge 40-44 ans, après être sorti premier de l’eau devant tous les pros (assez logique pour cet ancien membre de l’équipe de France de natation en eau libre, qui fut vice-champion d’Europe des 25 km). Chez les filles, Catherine Houseaux rate le podium de peu, en terminant 4e chez les 50-54 ans.

Photos : Talbot Cox