Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Ironman 70.3 Pays d’Aix – Triplé in extremis pour Billard

CO3A5261

Aujourd’hui un peu avant midi, l’Aixois Bertrand Billard a remporté pour la troisième fois de sa carrière l’Ironman70.3 Pays d’Aix en 03h55:18 (après 2014 et 2016), au prix d’un final inattendu, conclu au finish et par une victoire d’un souffle devant l’autre tricolore Denis Chevrot.

Avec ce 3e sacre, le longiligne triathlète affirme que l’épreuve aixoise est bien « sa » course, celle à laquelle il tient particulièrement. Dès ce matin 7h30, après qu’une légère brume se soit évaporée dans les cieux finalement ensoleillés, Billard sortait 3e des eaux fraîches (17°C) du Lac de Peyrolles, derrières les deux poissons pilotes Robin Pasteur et Julien Pousson. Billard enchaînait avec un remarquable numéro de soliste sur le parcours vélo de 90km proposant trois ascensions, dont celle du col de Cengle, à 20 km de l’arrivée. Sûr de son fait sur un parcours qu’il connaît sur le bout des doigts, Billard accentuait inexorablement son avance au fil des kilomètres. « C’est vrai qu’en vélo, j’ai essayé de mettre un coup à la concurrence, de les décourager » confiait Billard. Chose qu’il pensait avoir réussi à faire.

Bertrand BIllard

Bertrand Billard

A l’heure de poser le vélo près de la Rotonde, au centre d’Aix-en-Provence, il possédait quasiment 6 minutes d’avance sur Denis Chevrot, qui découvrait l’épreuve, et courait pour la première fois un label Ironman en France. Un écart que Billard n’aurait qu’à gérer, pensait-on , sur le semi-marathon final dessiné dans les rues du centre vile, et plutôt casse-pattes. Dans deux des trois tours du circuit pédestre, Billard confirmait cette impression, en ne cédant que peu de terrain à son compatriote Chevrot. « Mais dans les 5 derniers kilomètres, j’ai eu un coup de moins bien » expliquera Billard. Une faille qu’exploitera sans attendre Chevrot, prêt à tenter le tout pour le tout pour conquérir la plus haute marche du podium.

Denis Chevrot

Denis Chevrot

« J’avais déjà gagné un 70.3 en Australie alors que j’avais posé le vélo à 5 minutes de la tête, donc je savais que je pouvais le faire, surtout que j’étais bien à pied en ce moment » expliquera Le Stéphanois. « Sur le vélo, je n’ai pas pu faire grand chose, le parcours était trop vallonnée pour que je puisse exprimer mes qualités de rouleur » poursuivait le valeureux second du jour. Pour sa compétition de reprise après une saison 2016 terminée tard en Australie, Chevrot aura presque réussi son incroyable pari, échouant dans la foulée de Billard sur la ligne d’arrivée. « Quand je me suis retourné à 300m de la ligne, Denis était encore à distance raisonnable » dira Billard à l’arrivée. Mais c’est pour moins d’une seconde, au final, qu’il décrochait cette 3e couronne.

Le podium était complété par l’autre revenant du jour, le Belge Fred Van Lierde. Après une dernière course en Afrique du Sud (Ironman) marquée par une agression avant l’épreuve qui lui a laissé des traces psychologiques et physiques, le champion du monde Ironman 2013 n’aura pas montré son visage le plus conquérant aujourd’hui, ni retrouvé la forme des grands jours, selon ses dires. « Mais un podium ici aujourd’hui, c’est quand même réconfortant et satisfaisant » assurera la coureur belge, qui remettra le couvert la semaine prochaine sur l’Ironman 70.3 de Barcelone, puis enchaînera avec un stage en altitude à Font Romeu, avant de s’attaquer à une quatrième victoire à Nice, le 23 juillet prochain.

Emma Bilham

Emma Bilham

Maria Czesnik

Maria Czesnik

Chez les filles, c’est à une course cosmopolite que les spectateurs ont assisté. La Suissesse Emma Bilham sortait première de l’eau, avant que la Polonaise Maria Czesnik ne prenne les commandes à vélo sur le parcours aixois accidenté. Triathlète olympique à Pékin puis à Londres, Czesnik imposait son rythme à vélo. Bilham limitait la casse. « J’ai serré les dents sur les parties de plat, car ce n’est pas ma qualité première. Et quand ça montait, j’ai vite remarqué que les jambes n’étaient pas vraiment là non plus aujourd’hui » expliquera la Suissesse. C’est donc avec un débours de 3 minutes qu’elle débutait son semi-marathon. Mais rapidement, dans le premier tour de 7 kilomètres, Bilham reprenait les commandes de la course, pour ne plus la quitter jusque là ligne d’arrivée, et s’imposer devant Czesnik, et la Britannique Nathalie Seymour, une ancienne hockeyeuse sur gazon, championne du Commonwealth en 2010 et remplaçante lors des JO de 2012. Un podium où aucune Française ne s’est donc invitée, donc, Manon Genêt arrachant au finish une jolie 5e place, et Jeanne Collonge devant se contenter de la 7e place.

Manon Genêt

Manon Genêt

 

Luc Beurnaux

 

GALERIE PHOTOS

 

Les résultats complets ici : http://eu.ironman.com/fr-fr/triathlon/events/emea/ironman-70-3/pays-d-aix/r%C3%A9sultats.aspx#axzz4h497EHcI