Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Grand Prix de Dunkerque – Poissy rafle tout

Cassandre Beaugrand

Poissy Triathlon remporte la première étape du Championnat de France des clubs disputée à Dunkerque, chez les hommes et chez les femmes, en individuel et par équipes.

Chez les femmes, la pisciacaise Cassandre Beaugrand, sélectionnée pour les Championnats d’Europe Elite 2017 (16 et 17 juin 2017 à Kitzbühel – (Autriche) remporte l’étape en individuel devant la britannique Non Stanford (EC Sartrouville), 4ème des Jeux Olympiques de Rio.

Chez les Hommes, la victoire individuelle revient au pisciacais Dorian Coninx, devant le sartrouvillois Raphaël Montoya également sélectionné pour les Championnats d’Europe Elite 2017 et le sud africain Wian Sullwad (Valence Triathlon), 9ème de la WTS de Gold Coast.

 

« Je n’aime pas venir à Dunkerque, j’ai toujours peur d’avoir froid ! ». La principale crainte de Cassandre Beaugrand (Poissy triathlon) n’a pas eu raison de la championne du jour… Le soleil l’a rassurée dès le début de journée en arrivant sur l’aire de transition, elle qui n’a pas voulu mettre la main dans l’eau avant le début de la course.

C’est sans appréhension qu’elle se jette dans le bassin du commerce à une température de 16 degrés ! La jeune pisciacaise n’a pas froid aux yeux et impose son rythme tout au long de la natation. Même si elle ne parvient pas à creuser l’écart avec un gros groupe de poursuivantes, Cassandre gère son effort et est la plus rapide pour sortir de l’eau après 9 minutes et 25 secondes.
Mathilde Gautier de l’E.C. Sartrouville la talonne et les deux filles partent en tête à vélo.

Derrière, les filles ne se démarquent pas et un énorme peloton s’élance sans creuser d’écart. Alors que la nouvelle recrue  de Sartrouville [Mathilde Gautier] prend les choses en main et fait tout le travail au début de la partie cyclisme, Cassandre tient bon et s’accroche dans sa roue. Mais à la moitié de la course, les deux filles se font rattraper par le peloton bien emmené par la récente quatrième aux Jeux Olympiques de Rio, la britannique Non Stanford. Tout reste donc à faire à l’avant alors que derrière, Audrey Merle qui court désormais pour le club d’Issy les Moulineaux, peine à tenir la cadence dans le milieu du groupe.
La course à pied s’annonce décisive alors que les filles arrivent en masse dans l’aire de transition pour déposer leur vélo. Jeanne Lehair de Metz Triathlon est la plus rapide à enchaîner et ressort première de la zone. Mais Non Stanford (E.C. Sartrouville) confirme son envie de briller sur ce premier Grand Prix de la saison. L’anglaise accélère tout de suite et impose un rythme que seule la récente sélectionnée en Equipe de France pour les championnats d’Europe arrive à tenir. Cassandre, encore, suit la tenue verte de Sartrouville et reste aux coudes à coudes. La victoire se disputera entre ces deux là alors que l’écart se creuse avec leurs poursuivantes.

C’est au sprint que la jeunesse l’emporte… Après 5km d’une course à pied effrénée en 17 minutes 37 secondes,, Cassandre Beaugrand franchit la ligne d’arrivée après 59 minutes et 53 secondes de course. Non Stanford s’est accrochée jusqu’au bout mais 2 secondes la séparent de la française. Il faut encore attendre 40 secondes pour voir finalement Justine Guerard prendre la troisième place. La nouvelle recrue de Poissy réalise une belle opération en se plaçant sur le podium. Le club en profite pour prendre la tête du classement par équipe devant le T.C.G. 79 Parthenay et Issy Triathlon.

A trois jours de fêter ses vingt ans, Cassandre s’offre déjà un beau cadeau avec un triplé : première élite, en club et chez les moins de 23 ans.

 

Dorian Coninx

Dorian Coninx

 

Dorian Coninx, l’autre héros

Décidément, Poissy en impose à Dunkerque. La casquette de champion de France sur la tête, le club francilien compte bien conserver son titre cette saison et sait que la bagarre va être rude avec la concurrence.
Mais les hommes de Cédric Déanaz sont en forme pour ce premier Grand Prix et s’imposent en force dès la natation. Ils sont trois du club à sortir en tête de l’eau : Raoul Shaw (8’14’’) , Aurélien Raphaël (8’15’’) et Dorian Coninx (8’16’’) ont bien compris la stratégie de course offensive qu’ils appliquent à la lettre.

La course s’est déjà divisée en deux parties dans le bassin, et à la sortie de la transition, les garçons repartent à vélo de manière très étalée. En tête, un groupe de leaders se dessine. Parmi eux, Dorian Coninx tient le rythme et se sent suffisamment en forme pour relancer la cadence. Le jeune Léo Bergère de Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon n’est pas en reste. A 21 ans et avec une toute nouvelle sélection en équipe de France dans la poche pour les championnats d’Europe, Léo confirme son bon début de saison, lui qui a pris la onzième place en WTS lors de l’étape d’Abu Dhabi.
Très fort à vélo, il parvient même à réaliser le meilleur chrono sur les 20 kilomètres qu’il parcoure en 27 minutes et 56 secondes, à égalité avec le sud-africain Wian Sullwald de Valence Triathlon.

Dorian Coninx suit deux secondes derrière, et avec une très bonne transition, le jeune pisciacais de 23 ans ne lâche rien dans ce groupe de tête. Son partenaire Raoul Shaw s’accroche pour mener à ses côtés dès le début de la course à pied. Alors que les hommes de Sartrouville se faisaient plutôt discrets jusqu’à présent, le maillot vert du club va bien ressortir sur la dernière partie de la compétition. Raphaël Montoya du haut de ses 22 ans est bien parti pour disputer la victoire et représente son équipe dans le groupe de tête alors que le numéro 1 mondial, Mario Mola, pointe déjà 30 secondes derrière eux.
Très rapidement un trio mène le débat. Raoul Shaw subit les efforts du début de course et se fait décrocher, son co-équipier Aurélien Raphaël prend alors sa place. Mais lui aussi va céder du terrain, Wian Sullwald en profite et se colle au duo de leaders.
Sur un dernier effort bien dosé, Dorian Coninx lance le sprint et se détache de Raphaël Montoya, le plus menaçant de ses concurrents du jour. Un dernier regard derrière lui à quelques mètres de la ligne d’arrivée le rassure, le francilien peut lever les bras et savourer sa victoire après 53 minutes et 11 secondes de course.

Encore un triplé pour Poissy puisque comme sa camarade quelques heures plus tôt, Dorian remporte la course en individuel, par équipe, mais également chez les moins de 23 ans.
Léo Bergère s’est lui bien battu puisqu’il termine cinquième en individuel. Son club (Saint Jean de Monts Triathlon) prend la troisième place au classement par équipe. L’EC Sartrouville s’empare de la deuxième place du podium en individuel grâce à Raphaël Montoya et par équipes.

 

Podiums D1 Hommes

1- Poissy Triathlon
2- EC Sartrouville
3- Saint Jean de Monts Vendée Triathlon

Podiums D1 Femmes

1- Poissy Triathlon
2- TCG 79 Parthenay
3- Issy Triathlon

Source FFTRI – Photos C. Guiard