Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

  • No Tweets Available

France Longue Distance – Des vainqueurs inédits

07 juillet 2018WeAreMediaMakers-MP-TriMag-Triathlon Ardèche_FBPresse-8466

Le Championnat de France Longue distance a sacré aujourd’hui le Versaillais Sébastien Fraysse chez les hommes, et la Grassoise Céline Bousrez chez les filles, sur le parcours sélectif de Saint Martin d’Ardèche, entre Ardèche et Gard.

En l’absence de beaucoup des athlètes Elite français spécialistes du Longue distance, ou de la méforme des quelques fers de lance présents, ce sont donc des athlètes issus des Catégories d’âge qui se sont imposés, au terme d’une journée très chaude et ventée sur le triathlon des Gorges, support de ces Championnats de France LD.

La journée a débuté par des hourras lancés dans le parc de transition posé au bord de l’Ardèche, lorsque les arbitres ont annoncé que le port de la combinaison était autorisé pour les 3000m à effecteur dans une eau mesurée à 24,2 degrés. Un soulagement pour la plupart des 800 concurrents engagés, qui devaient effectuer 1500m à contre-courant, avant de revenir vers le parc de transition en étant « poussé » par le courant.

Comme attendu, l’ancien nageur de l’équipe de France en eau libre Sébastien Fraysse, vainqueur en mai dernier du Triathlon de Lacanau, sortait largement en tête de l’eau, avant d’attaquer les 80 km de vélo en aller-retour sur la route des Gorges, coupée à la circulation pour l’occasion.

07 juillet 2018WeAreMediaMakers-MP-TriMag-Triathlon Ardèche_FBPresse-8145

Le Versaillais maintenait son avance en vélo, résistant au retour des gros cyclistes nommés Bertrand Billard ou Kevin Rundstadler. Une section vélo qui ne proposait aucun moment de répit, avec de nombreuses relances, et un fort vent de face sur la partie aller. Malgré tout, Fraysse posait sa monture en tête avec deux bonnes minutes d’avance sur Bertrand Billard, et un groupe de trois athlètes emmené par le Vesoulien Manu Roux.

Restait le segment pédestre de 20km. D‘abord 7km en rive gauche, côté Saint-Martin d’Ardèche, avant de se diriger vers Aigueze, côté Gard, sous un soleil généreux et une chaleur étouffante. Alors qu’on pensait Billard, double champion du monde, capable de revenir sur Fraysse, on le voyait au contraire disparaître du top 3, puis du top 5, et passer au ralenti. Gwenael Ouillères, lui, se trompait de chemin, effectuait environ 2 kilomètres hors du circuit, et abandonnait.

Sébastien Fraysse restait conccentré sur son affaire, poursuivant son cavalier seul entamé en matinée, pour s’imposer après 4h11 de course. « Un petit aboutissement » dira le jeune père de famille, qui ne se voyait pas à si belle fête. « J’espérais au mieux une 3e place, si je faisais une grosse course, vu les quelques Elite qui étaient présents. Car je n’ai pas le même entraînement qu’eux. Avec le boulot, les enfants, je ne m’entraîne qu’une douzaine d’heures par semaine, donc ça limite les possibilités » explique Sébastien Fraysse. « J’ai l’habitude de faire les courses en tête, du fait de mes qualités dans l’eau, donc j’ai appris à gérer ce genre de situation. Il faut juste être patient à vélo, s’attendre à voir revenir les adversaires. Mais j’y ai cru aujourd’hui, et c’est passé… ». Derrière lui, le jeune Bisontin Titouan Scheunemann se révèle à ce niveau, en terminant à 4’22 du vainqueur, Manu Roux terminant sur la dernière marche du podium à 5’35 de Fraysse.

07 juillet 2018WeAreMediaMakers-MP-TriMag-Triathlon Ardèche_FBPresse-8513

Chez les filles, ni Manon Genêt, Ni Charlotte Morel – les deux leaders du moment en France côté Longue distance – n’avaient fait le déplacement en Ardèche pour donner un supplément de piment à l’épreuve. Les deux se rematteint de l’Ironamn de Nice disputé il ya deux semaines. Jeanne Collonge, elle, peaufine son retour après une maternité. Céline Bousrez faisait donc figure de favorite, à la lecture du plateau. Très à l’aise en vélo en course à pied, la Sudiste est sortie avec 12 minutes de retard à l’issue des 3000m de natation  – son point faible – sur Lena Berthelot. Cette dernière résistait au retour de la fusée Bousrez sur les 80km de vélo, mais devait, la mort dans l’âme, s’incliner face à la supersonique de Bousrez dans les derniers hectomètres pédestres. Céline Bousrez remportait un premier titre national en triathlon LD, après celui décroché en duathlon LD, en devançant Alice Meignié, revenue elle-aussi de l’arrière (NDR : elle finira 7e féminine de l’Etape du Tour le lendemain), et donc la valeureuse Léna Berthelot, qui, elle aussi, aura profité de ce week-end ardéchois pour se signaler au grand public, et sortir de l’anonymat.

 

Luc Beurnaux – Photos Max Page.

Résultats complets ICI