Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Mondiaux duathlon – A 40 ans, Benoît Nicolas se couvre d’or

del_1823

Les petits jeunes n’ont qu’à bien se tenir. A 40 ans, Benoît Nicolas est devenu pour la deuxième fois de sa carrière, champion du monde de duathlon. La jeune Lucie Picard a également décroché l’or dans la catégorie moins de 23 ans.

Il est apparu à grandes enjambées sur la ligne d’arrivée les deux bras en l’air, formant avec le signe V de la victoire. Puis a rapidement laissé exploser sa joie comme un enfant qui vient de remporter sa première course. A 40 ans, Benoît Nicolas a décroché ce week-end un deuxième titre de champion du monde de duathlon à Penticton au Canada. Une médaille d’or aussi inattendue que méritée pour celui qui possède en France l’un des plus beaux palmarès en matière de duathlon, si ce n’est le plus beau !

Dans le doute en début de saison – « Je n’avançais pas, j’ai même failli tout arrêter », a confié le Brestois à nos confrères du Télégramme – il s’est pourtant obstiné à aller au bout des choses. Tout simplement car l’histoire ne pouvait pas s’arrêter ainsi. Il y a d’abord eu cette médaille d’argent au championnat d’Europe fin avril. Comme un signe qu’il était toujours capable de jouer avec les meilleurs. Ce nouveau titre mondial obtenu durant le week-end en est maintenant la confirmation. Cela donnerait presque l’impression que le garçon se bonifie avec l’âge comme le bon vin.

1wag_2017penticton_multisports_029

Contre toute attente, la différence s’est faite sur la partie vélo alors que Nicolas est davantage craint par ses adversaires pour ses qualités pédestres. Le sociétaire du club de Gonfreville a pris la poudre d’escampette à une dizaine de kilomètres de la fin du parcours en compagnie du grandissime favori, l’Espagnol Emilio Martin. Les deux hommes ont parfaitement collaboré pour s’offrir une avance très confortable (environ 50 secondes) au moment d’attaquer la seconde portion pédestre. La suite, c’est un pétard déposé d’entrée par l’international tricolore pour faire la différence et aller s’offrir une autre breloque en or après celle déjà obtenue il y a trois ans en Espagne.

Le coup n’est pas passé loin de voir un deuxième duathlète français sur le podium. Mais Yohan Le Berre (4e à l’arrivée) n’a rien pu faire dans les derniers hectomètres de la course pour résister au Britannique Mark Buckingham qui est allé chercher la médaille de bronze. Plus rien dans le moteur… Comme lors de l’édition précédente à Soria en Espagne, Benjamin Choquert termine, lui, à la cinquième place.

Chez les filles, la performance du jour est à mettre au crédit de la jeune Lucie Picard, quatrième de la course élite mais championne du monde U23. Jour sans, en revanche, pour l’expérimentée Sandra Levenez qui a été contrainte à l’abandon. « Pas d’énergie, pas de tonus, pas de connexion tête-corps », a confié la sociétaire d’Issy sur les réseaux sociaux.

Basile REGOLI – © ITU Média

- Classement hommes : 1. Benoît Nicolas (Fra) 1h54’05 ; 2. Emilio Martin (Esp) 1h54’57 ; 3. Mark Buckingham (Gbr) 1h55’14 ; 4. Yohan Le Berre (Fra) 1h55’33 ; 5. Benjamin Choquert (Fra) 1h56’02

- Classement femmes : 1. Felicity Sheedy-Ryan (Aus) 2h03’57 ; 2. Margarita Garcia Canellas (Esp) 2h05’14 ; 3. Emma Pallant (Gbr) 2h06’12 ; 4. Lucie Picard (Fra) 2h08’10 ; AB. Sandra Levenez (Fra)