Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

Camille DELIGNY à la Taiwan KOM Challenge

taiwan kom challenge Deligny

« C’est une expérience que je n’oublierai jamais ». Camille Deligny a coupé du triple effort pour un triple kilomètre vertical sur la fameuse Taiwan KOM Challenge, remportée par la Britannique Emma Pooley, ancienne cycliste reconvertie triathlète. Camille Deligny a pour l’occasion suivi le chemin inverse : « J’aime intégrer des compétitions des chaque discipline à mon entrainement, dans le domaine du vélo particulièrement, parce que j’aime qu’on me bouscule un peu… » justifiera la licenciée de Monaco Triathlon.

taiwan kom challenge Deligny 2

Le cadre exotique de Taiwan et les aspects uniques de la course lui ont aussi donné envie de tenter l’expérience sur une course d’un jour, à l’image d’une classique cycliste. Une expérience cycliste qu’elle poursuivra, puisque Camille Deligny vient de signer pour l’équipe féminine Saint-Michel-Auber 93. Détentrice du record de France sur distance Ironman, Camille apportera son potentiel de rouleuse à l’équipe. Son objectif est de monter sur le podium du Championnat de France contre-la-montre fin juin prochain. Elle n’en oubliera pas le triathlon sous les couleurs de l’AS Monaco.

La Taiwan KOM Challenge c’est un format unique, et une start list de rêve. Vicenzo Nibali et Cadel Evans étaient par exemple présents. Le départ est donné au niveau de la mer, avant une seule et unique montée de 105km, entourée d’une épaisse jungle, entrecoupée d’immenses cascades, avec pour seuls supporters quelques singes malicieux. L’arrivée est jugée sur le toit de Taiwan à 3275m d’altitude, au milieu d’un paysage grandiose.

taiwan kom challenge Deligny 3

« Quand on est triathlète longue distance, on a l’endurance mais pas l’habitude de subir des changements de rythmes permanents, comme c’est el cas en vélo. J’adore grimper, j’attendais donc les changements de pentes avec impatience, les pourcentages maximum pouvant atteindre 27 % «  raconte Camille. « Les 10 derniers kilomètres sont les plus raides et à cela s’ajoute la fatigue et l’altitude. Parcourir ces kilomètres peut prendre un bon bout de temps, cela devient alors une question d’endurance, c’est à ce moment là que les qualités de triathlète peuvent être utiles ! ». Malade au départ, Camille a malheureusement dû abandonner en cours de route. Hommes et femmes sont traités à égalité à Taiwan. Même course, même distance, et primes identiques. Un petit bol d’air pour Camille avant de préparer sa saison 2018, qui restera tout de même 100% triathlétique, ponctuée néanmoins de quelques courses cyclistes.

taiwan kom challenge Deligny

 

Avec Nicolas Raybaud – Photos : Gokhan Kutluer, By Ru-Jing