Trimag

Le Fil d'actu Trimag!

Twitter: MAGTRIMAG

320 sportifs ont pris part à l’aquathlon de Grenoble

12068463_172691823116854_2899526898060682069_o
Sous le soleil grenoblois, à l’ombre des arbres fleurissant à l’approche du printemps, se déroulait ce dimanche 20 mars une étrange course dans le parc de l’ile d’Amour. Des sportifs, aux couleurs bariolés, portant des maillot de bain, trifonctions, tee-shirts, shorts, mouillés par la sueur et par le bassin, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour croiser la ligne d’arrivée le plus rapidement possible.

Organisé par le GUC Triathlon, qui marque cette année sa 4ème édition, l’Aquathlon de Grenoble a eu lieu à la piscine universitaire et dans le parc de l’ile d’amour, espace vert naturel jouxtant le campus. Cette course propose un enchainement de deux sports, la natation, nagé en bassin olympique, et la course à pied, sans discontinuité du chronomètre. Une course exigeante où la victoire s’offre à celui qui gèrera le mieux la transition entre les deux disciplines.

Plus de 320 sportifs s’étaient données rendez-vous sur le parvis de la piscine universitaire pour participer à une des cinq courses proposés. Le programme de la journée est chargée, mais. Il commence dès 10h avec les deux courses enfants (6/9 ans et 10/11 ans). Pour les premiers, une longueur de piscine et 500m de course à pied, et pour les deuxièmes le double de cette distance. Des courses enjouées et endiablés pour des athlètes en devenir qui se donnent littéralement sans compter, sous les encouragements du public présent et de leur familles. Chacun repartira avec sa médaille, symbole de son engament sans faille.

Les adultes ne sont pas en reste et peuvent s’aligner, dans la matinée, sur la course XS (300m de natation, 2km de course à pied). Courte dans la distance, mais intensive dans l’effort, elle permet à tous et à toutes de découvrir cette discipline atypique via des distances accessibles. Et nombreux sont ceux qui attraperont le virus du double et du triple effort !

Dans l’après-midi, où se couraient les deux plus grosses courses de la journée, le format S (800m/4km) a ouvert le bal. Seize longueurs, deux boucles de course à pied pour une course rapide et plaisante. Chez les hommes, Lucas Jacolin, pour son retour à la compétition, signera une belle victoire devançant par Sylvain Frevent (Valence Triathlon) et Palatin Lucas. Chez les femmes, Léa Coninx signe une très belle victoire, en arrachant au passage la 3ème place du scratch, suivi par Alizée Parmentelat.

Sur la plus longue course de la journée, le format M qui se court en 1500m de natation et 7.5km de course à pied, le plateau d’athlètes au départ du bord du bassin est plus que relevé. Dorian Coninx (Poissy Triathlon), champion du monde 2014 U23 et toujours en course pour la qualification des JO de Rio, survolera les débats en sortant de l’eau avec près d’une minute d’avance sur css poursuivants. Il ne laissera aucune miette sur les deux boucles de course creusant l’écart jusqu’à 5 pleines minutes. Derrière Romain Criado (CRV Lyon), auteur d’une belle et fructueuse remontée à pied, et Robin Pasteur (Durance Triathlon) se partagent les deux places restantes sur le podium. 

Soleil, musique, buvette, ravitaillement, médaille en chocolat pour les coureur au pied du podium, bénévoles souriants, tout est réuni pour faire de cette course dominicale, où se peuvent se croiser sur le même parcours professionnels, amateurs avertis et débutants, une belle journée pour tout les participants et le public. L’Aquathlon de Grenoble est une course idéalement placé pour préparer et lancer la saison de triathlon qui suit dès le mois suivant. On y retrouve ces automatismes, on affine ces allures de courses et on replonge surtout dans le plaisir de l’effort et de la compétition.

Nouveauté cette année, l’événement supportait l’association « Espoir isère contre le cancer » et lui a reversé 1€ par participant.
Aquathlon de Grenoble: http://aquathlondegrenoble.blogspot.fr/ - https://www.facebook.com/AquathlonGrenoble
Source : communiqué de presse Grenoble Triathlon